Test : Wolfenstein II The New Colossus – Une uchronie barrée et réussie

453

Et si les nazis avaient remporté la Seconde Guerre mondiale ? Voici l’univers dans lequel va vous plonger Wolfenstein II: The New Colossus.

Trois ans après la sortie de The New Order, l’épisode qui marquait le grand retour de la saga Wolfenstein, et un an et demi après l’extension The Old Blood, l’agent Blazkowicz reprend du service. Pour cette nouvelle aventure, il se retrouve dans les années 1960, dans un monde gouverné par les Nazis, qui ont gagné la Seconde Guerre mondiale.

Un FPS old-school mais bien scénarisé

Wolfenstein II est fidèle à l’esprit de la saga. C’est un FPS vif, nerveux et souvent bien bourrin. Mais dernière cet aspect old-school se cache un scénario travaillé et toujours aussi déjanté. Car Wolfenstein est une saga qui ne se prend pas au sérieux et remplie d’humour. Le ton et les personnages rencontrés sont décalés et cet effet «série B» est totalement assumé.

La première mission est mémorable. On y incarne Blazkowicz coulé dans un fauteuil roulant et devant s’échapper d’un sous-marin rempli de soldats allemands. C’est loin d’être le seul moment d’anthologie de Wolfenstein II. En effet, le but de cette aventure est de redonner l’envie de se battre au peuple américain et d’allumer le feu de la révolution. Des ruines de Manhattan à Roswell, en passant par le Texas et la Louisiane, cet opus vous fera voyager à travers les États-Unis contrôlés par les Nazis et le Klu Klux Klan.

Au coeur de l’Amérique

Wolfenstein II: The New Colossus n’est décidément pas un FPS comme les autres puisqu’il ne propose pas de mode multijoueur. En fonction du niveau de difficulté choisi (et il y en a sept!) et de votre volonté de trouver tous les trésors cachés, les 12 chapitres du jeu offrent une durée de vie d’une dizaine d’heures. Enfin, graphiquement, le jeu est un peu à la traîne. Sans être moche, il propose des visuels bien en deçà de l’autre FPS du moment, Call of Duty WWII.

Fidèle à l’esprit et à l’humour de Wolfenstein, The New Colossus offre un périple original et dépaysant au cœur d’une Amérique contrôlée par les Nazis.

 

REVIEW OVERVIEW
Wolfenstein II The New Colossus
SHARE