L’ancien directeur de campagne de Trump inculpé de complot contre les USA

AFP

L’ancien directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, doit répondre d’accusations de complot contre les Etats-Unis.

Paul Manafort fait l’objet d’une inculpation dont on ne connaît pas le détail, dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans l’élection de novembre 2016. Selon le New York Times, le nom de son associé Rick Gates apparaît sur des documents de sociétés domiciliées à Chypre et par lesquelles Paul Manafort aurait reçu des paiements en provenance d’Europe de l’Est.

Ces actions judiciaires marquent une nouvelle étape dans l’enquête sur les ingérences russes supposées dans la campagne présidentielle américaine. Paul Manafort a dirigé la campagne de Donald Trump jusqu’en août 2016 avant d’être contraint de démissionner.

Donald Trump, lui, estime que ces accusation visent à passer sous silence ses projets de réforme.