Test : Super Mario Odyssey – Le nouveau chef-d’œuvre de Nintendo

Attendu de pied ferme par les fans, Super Mario Odyssey débarque ce 27 octobre sur la dernière console de Nintendo. Et avouons-le tout de suite: l’attente en valait la peine.

Quatre ans après la sortie de Super Mario 3D World sur Wii U, le plombier moustachu débarque pour la première fois sur la Switch. Tout en restant fidèles à l’univers de Mario, les développeurs ont apporté de nombreuses nouveautés à la licence et Super Mario Odyssey compte bien s’imposer sous les sapins en cette fin d’année.

Cappy, un nouveau compagnon

Super Mario Odyssey commence comme tous les Super Mario depuis 30 ans: par l’enlèvement de la princesse Peach par le méchant Bowser. Mais rapidement, pour aider Mario à retrouver la princesse, un nouveau «personnage» fait son apparition. Il s’agit de Cappy, la casquette de Mario. Ce compagnon original est à la base du gameplay de cet épisode. En effet, en lançant sa casquette sur des personnages ou des ennemis, Mario peut se transformer en ceux-ci et utiliser leurs capacités.

En lançant Cappy vers une grenouille, Mario pourra sauter beaucoup plus haut et ainsi atteindre des endroits inaccessibles. Ce n’est qu’un exemple des dizaines de transformations possibles dans le jeu. Autre nouveauté: Mario sera rapidement invité à se débarrasser de sa salopette de plombier qu’il ne quittait plus depuis 30 ans.

La personnalisation de Mario est au rendez-vous, avec des dizaines de costumes à débloquer, du Mario en maillot de bain, au Mario homme préhistorique et passant par le Mario en smoking.

Voyage à bord de l’Odyssée

Pour retrouver Peach et empêcher Bowser de se marier avec elle, Super Mario Odyssey vous embarquera dans un étonnant tour du monde à bord d’un vaisseau baptisé l’Odyssée. Chaque environnement que Mario visite se présente comme un petit monde ouvert avec ses nombreux secrets à découvrir et pièces à récolter. À chaque fois, Mario devra trouver un certain nombre de «Lunes» pour que l’Odyssée puisse l’emmener vers une nouvelle destination.

L’endroit le plus étonnant est sans doute le «Pays des Gratte-ciel», qui n’est autre qu’une version «Made in Nintendo» de New York City. Graphiquement, en mode portable comme sur la télé, Super Mario Odyssey offre des graphismes colorés et réussis. C’est d’ailleurs le plus beau jeu sorti sur la Switch à ce jour.

Après avoir été embarqué dans une telle aventure, on ne peut être que déçu de voir apparaître le générique de fin après seulement dix heures de jeu, et ce sans avoir rencontré de grande difficulté. Heureusement, l’aventure ne s’arrête pas là et le voyage de Mario continue. Chaque monde réserve encore son lot de surprises, d’épreuves et de lunes cachées à découvrir.

Super Mario Odyssey signe le renouveau de Mario. Entre nostalgie et modernité, Super Mario Odyssey est l’un des meilleurs épisodes de la saga et s’impose comme l’un des jeux de l’année 2017.

 

REVIEW OVERVIEW
Super Mario Odyssey