Test : Forza Motorsport 7 – Une expérience inégalée

C’est désormais un rendez-vous incontournable pour les amoureux de belles voitures. Chaque année, au début de l’automne, Microsoft sort un épisode de Forza. Après l’excellent Forza Horizon 3 en 2016, voici Forza Motorsport 7.

Si les épisodes Horizon de Forza sont clairement orientés vers le fun, les Motorsport se veulent plus réalistes. Ils mettent également de côté le monde ouvert pour se concentrer sur la course et la carrière d’un pilote. Forza Motorsport 7 n’échappe pas à la règle et est bien plus sérieux que Forza Horizon 3. Ici, pas de dérapages à 360º sur les derniers tubes electro du moment. Pourtant, en de nombreux points, Forza 7 propose une expérience inégalée en termes de jeu de course.

Des graphismes sublimes

C’est la première chose qui saute en yeux en lançant le jeu, Forza 7 est tout simplement magnifique. Loin devant Project Cars 2 (qui était déjà pas mal), il s’impose comme le plus beau jeu de course sorti à ce jour. Le niveau de détail est hallucinant. C’est simple, lors de nos premières courses, nous avons eu du mal à nous concentrer sur la conduite, tellement c’était beau. Et le spectacle ne se limite pas aux voitures. Il y a un tas d’animations autour du circuit: des hélicoptères, des avions ou des montgolfières volent dans le ciel, des spectateurs allument des fumigènes dans les tribunes. Le spectacle est partout.

Un autre élément qu’on ne voit que dans la série Forza, c’est l’attention apportée à la pluie et aux flaques d’eau sur le circuit. Déjà bien présents dans Forza Motorsport 6, ces effets ont encore été améliorés. La conduite sous la pluie et l’aquaplaning sont stupéfiants.

Un garage bien rempli

Du côté du contenu, les amoureux de belles carrosseries seront aux anges avec plus de 700 véhicules parfaitement modélisés. Les ancêtres côtoient les dernières super-cars, mais les voitures de rallye, les Formule E, le Nascar et même les camions de course sont aussi au rendez-vous. Il est difficile de faire plus complet. Tous ces bolides se conduisent sur plus de 200 tracés parmi 32 environnements différents.

Enfin, Forza Motorsport 7 peut se jouer seul, à plusieurs en local ou en ligne, le jeu propose également un mode carrière, complet à défaut d’être palpitant, qui permet de vivre une carrière de pilote, de gravir les échelons et de s’essayer à tout un tas de disciplines. Néanmoins n’espérez pas y retrouver le côté fun et décontracté de Forza Horizon, même si parfois quelques épreuves plus décalées s’invitent entre deux championnats comme le bowling automobile sur le circuit Top Gear.

Forza Motorsport 7 n’est pas une simulation aussi pointue que Project Cars 2 et se veut beaucoup plus accessible. En configurant les différentes aides à la conduite et le niveau des adversaires, chaque joueur trouvera un défi à la hauteur de son niveau, les débutants comme les pilotes confirmés.

Après Forza Horizon 3, Forza Motorsport 7 vient confirmer que la série Forza est ce qui se fait de mieux en matière de course automobile. Avec ses graphismes à tomber par terre, son garage de 700 véhicules et son accessibilité à tous les joueurs, Forza Motorsport 7 est le jeu de voiture de l’année. Indispensable pour les amoureux de belles voitures et du sport automobile.

REVIEW OVERVIEW
Forza Motorsport 7