Découvertes MiNT : Tout ça ne nous rendra pas Tom Petty (et Jean Rochefort)

1033

Sur les platines du mercredi, certains volent désormais de leurs propres airs – Pierre, Sarah, César -. D’autres, Petty en tête, seraient bien restés quelques jours de plus au sol pour assister à l’hommage enchanté de monsieur Fitzsimmons.

Le temps suspendu de la semaine : William Fitzsimmons « Learning to fly »

Mon rapport à William Fitzsimmons est irrationnel. Je l’ai découvert sur une scène de San Francisco un jour de 2012 avec Beautiful Girl, quelques mois avant de m’y installer. Enchanté, j’ai assisté à une dizaine de ses concerts (dans trois pays).  Cet ancien psy barbu est adepte des salles intimes. On attend avec gravité ce moment où il termine son show – sans micro – au milieu d’une soixantaine de personnes qui le regardent murmurer, comme possédés ; parfois, ces gens se mettent à pleurer.

On n’attendait pas grand-chose de lui cette année (il a annulé sa tournée européenne pour des raisons personnelles). Par surprise, il a posté jeudi dernier Learning to fly, en hommage à Tom Petty, génie qu’il rapproche de George Seurat, Van Gogh et Claude Monet.

La première fois de la semaine : Pierre Moussard « Behind our Mind »

Il en faut peu pour être au chaud, à l’aube des vrais jours d’automne. Pour nous y préparer, Pierre Moussard a sorti son premier single, tout de folk velu ; son EP (22 to 25) sera présenté à l’Harmonium le 9 novembre prochain.  Ce guitariste bruxellois de 26 ans est auteur-compositeur-interprète. Il est passé par le Kings of Comedy Club et a sévi en 2015 sur Fun Radio avec une série de mash-ups guitare/voix. Cette fois, fini de rire. Son titre Behind our Mind parle des histoires d’amour manquées. Folk, mais down tempo.  On en redemande.

La pop paradise de la semaine : Mortalcombat « Beau et décadent »

Mortalcombat = Sarah (Italian Boyfriend) + César (Italian Boyfriend et ex-BRNS). Ils aiment Air et Metronomy pour l’esthétique.  Musicalement, la première écoute trahit quelque chose de Mikado – La fille du Soleil -.  Résultat à l’écoute : subjectivement addictif.  Un truc léger qui rappelle Récré A2 le mercredi après-midi ou le Jacky Show, période qu’ils n’ont pas pu connaître. La pochette sent le bonbon et l’adoucissant à la lavande. Mortalcombat sévit déjà sur Soundcloud. Un avant-goût de Voyage en France, titre de leur EP prévu pour février prochain. Chouette, on passera le printemps 2018 sur l’herbe à leurs côtés, à relire L’Amant de Marguerite Duras (version papier), baladeur Aiwa aux oreilles, en grignotant un Raider. D’ailleurs, vendredi soir, après les Jeux de 20h, il y aura Jean Rochefort et Winnie l’Ourson dans Disney Channel sur FR3.  Mortalcombat livre un premier single qui est un vrai souvenir d’enfance de la génération d’avant, Beau et décadent.

 

Retrouvez découvertes musicales de MiNT, à 11h30 et 18h30 tous les jours de la semaine sur MiNT.

SOURCECedric Godart
SHARE