Direction générale de l’Unesco: un tour supplémentaire pour désigner une « finaliste »

268
Direction générale de l'Unesco: un tour supplémentaire pour désigner une

Alors que les Etats-Unis, puis Israël, ont annoncé jeudi leur volonté de se retirer de l’Unesco, accusant l’organisation onusienne de mener une politique « anti-israélienne », l’élection de son prochain directeur général s’est poursuivie dans la soirée. Le processus de désignation du successeur de la Bulgare Irina Bokova, pour un mandat de quatre ans, avait débuté lundi, et l’élection en était à un quatrième tour de vote jeudi soir. Il était attendu que cette soirée permette de dégager un vainqueur bénéficiant d’une majorité absolue, ou à défaut deux « finalistes », les deux premiers, à départager lors d’un 5e et ultime tour. Mais un tour supplémentaire sera nécessaire, les deux candidates féminines restantes étant arrivées à égalité en seconde position dans les votes. Les 58 pays membres du Conseil exécutif ne sont parvenus à désigner qu’un seul des deux finalistes, le Qatari Hamad bin Abdoulaziz Al-Kawari, qui a reçu 22 voix alors qu’une majorité de 30 était requise pour clore le processus. Les candidates française, Audrey Azoulay, et égyptienne, Moushira Khattab, sont arrivées à égalité en deuxième position en récoltant 18 voix chacune. Les deux femmes devront être départagées vendredi par un nouveau vote.
Le règlement stipule en effet qu’un « tour de scrutin éliminatoire » peut être organisé si nécessaire, ce qui aura lieu vendredi, à 14h00 heure belge.
Mercredi, à l’issue du troisième tour de ce scrutin très politique, la quadragénaire Audrey Azoulay était arrivée ex æquo en tête des votes avec le Qatari Hamad bin Abdoulaziz Al-Kawari, dont la candidature est loin de faire l’unanimité dans cette période de tensions exacerbées entre pays arabes et du Golfe, parmi lesquels le Qatar a été isolé sur la scène diplomatique.

source: Belga

 

SHARE