Vingt candidats défendent leur thèse en 180 secondes à Liège

202

Trois minutes pour expliquer clairement sa thèse, voilà le défi que relèveront vingt doctorants ou docteurs jeudi soir au sein du studio Média Rives de la RTBF à Liège, lors de la finale internationale de « Ma thèse en 180 secondes ». La 4e édition de cet événement interuniversitaire se tient pour la première fois en Belgique, dans le cadre du bicentenaire de l’Université de Liège (ULiège). Thomas Abbate, de l’Université de Mons (UMons), et Alexis Darras (ULiège) y représenteront la Belgique. Vingt candidats, issus de 15 pays, tous francophones, s’affronteront lors de cette finale internationale, qui se déroule pour la première fois en Belgique. Les participants sont des doctorants ou des docteurs avec thèse ayant été diplômés lors de l’année académique précédente.

« Ma thèse en 180 secondes » vise à mettre en lumière la relève scientifique dans toutes les disciplines (sciences et techniques, sciences de la santé, sciences humaines et sociales), à développer les compétences communicationnelles des chercheurs et à rapprocher la communauté scientifique du reste de la société.

« Ils ont trois minutes pour expliquer leur thèse dans un langage clair pour des non-initiés, sur base d’une diapositive », précise Albert Corhay, recteur d’ULiège, qui rappelle que le lauréat 2015, Adrien Deliège, venait de son université.

Jeudi soir, Thomas Abbate (UMons, master ingénieur civil des mines) et Alexis Darras (ULiège, master en sciences physiques) représenteront la Belgique face à un jury international présidé par le professeur Alain Vanderplasschen (ULiège) et composé de diverses personnalités comme la journaliste Fabienne Vande Meerssche. Trois prix seront décernés par le jury et un quatrième par le public.

Cette finale est à suivre en direct via la page Facebook de l’université de la Cité ardente. Des retransmissions seront organisées ultérieurement par la RTBF et RTC Télé Liège.

Source: Belga

SHARE