L’Espagne « devrait rester unie », déclare Trump au côté du Premier ministre Rajoy

203

Le président américain Donald Trump a estimé mardi que l’Espagne « devrait rester unie », à cinq jours de la date prévue par les séparatistes catalans pour organiser un référendum d’autodétermination. « Je pense que l’Espagne est un grand pays et qu’elle devrait rester unie », a estimé M. Trump, interrogé sur ce référendum interdit par Madrid lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.
« Les habitants de Catalogne en parlent depuis longtemps. Si vous aviez des chiffres et des sondages précis, vous verriez qu’ils adorent leur pays. Ils adorent l’Espagne. Et ils ne partiraient pas », a ajouté M. Trump.
« Je pense vraiment que le peuple de Catalogne choisirait de rester en Espagne », a-t-il insisté. « Je pense que ce serait idiot de ne pas le faire. Il s’agit de rester dans un grand pays, magnifique, avec une véritable histoire ».
Debout au côté de M. Trump dans les jardins de la Maison Blanche, M. Rajoy a de son côté appelé à « un retour au bon sens » en Catalogne.
A J-5, le bras de fer entre Madrid et les dirigeants séparatistes de la Catalogne se poursuit sur le front logistique.
Le parquet de Catalogne a ordonné à la police régionale de procéder à l’identification des responsables des bureaux de vote qui devraient servir au référendum de dimanche. Depuis la mi-septembre, il a menacé de poursuites les maires qui prêteraient des locaux et désormais aussi les responsables d’autres institutions: écoles, centres de santé.

source: Belga

 

SHARE