Série de la semaine : La cultissime «Star Trek» fait son grand retour

833
Ph. CBS

Chaque semaine, Metro se penche sur une nouvelle série télé à venir. Les Trekkies l’attendaient depuis 12 ans, elle revient le 25 septembre sur CBS et Netflix. «Star Trek: Discovery» se déroulera dix ans avant la série originale.

Le pitch

L’action se situe dix ans avant la mission du Capitaine Kirk et de l’équipage de l’Enterprise. Cette nouvelle série s’installe à bord d’un autre vaisseau baptisé «Discovery», piloté par un tout autre équipage: l’officier Burnham, incarné par Sonequa Martin-Green («The Walking Dead») et ses camarades. Ils découvriront de nouveaux vaisseaux et de nouveaux mondes mais devront surtout affronter les Klingons, des ennemis bien connus des fans de la saga.

Les promesses

Les grands fans de «Star Trek» sont aussi impatients qu’inquiets de découvrir ce prequel de la série culte. Après six séries et 13 films, il y a en effet déjà eu quelques flops. Comment se renouveler sans trahir l’univers de la série originale créée par Gene Roddenberry? C’est là qu’est toute la question.

Les nouveaux scénaristes ont pris le parti d’explorer une époque qui n’avait pas encore été développée dans la franchise, «une époque totalement inédite ayant façonné l’histoire» de la Fédération des planètes unies, explique Netflix.

Ph. CBS

Mais l’idée du créateur de «Star Trek: Discovery», Bryan Fuller («Hannibal»), allait plus loin. «L’idée originelle était de faire en science-fiction ce qu’‘American Horror Story’ a fait avec l’épouvante-horreur». Autrement dit, une anthologie qui aurait permis de pousser plus loin l’univers Star Trek sur petit écran. Mais devant le coût que cela représentait, la chaîne CBS a refusé, préférant un récit continu. Bryan Fuller a alors quitté le vaisseau, laissant la place à deux nouveaux scénaristes: Gretchen J. Berg et Aaron Harberts.

Ces derniers ont toutefois gardé quelques idées du créateur, comme d’avoir une héroïne afro-américaine, incarnée par Sonequa Martin-Green, bien connue des fans de «The Walking Dead». À ses côtés, on retrouve quelques visages connus du petit et grand écran comme les Britanniques Jason Isaacs («The OA», «Harry Potter») et James Frain («Les Tudors», «True Blood»), ou encore la Malaisienne Michelle Yeoh («The Lady»).

Ph. CBS

Comme le prouvent les premières images, l’atout de cette nouvelle série sera sans aucun doute son visuel très cinématographique, avec de nombreux effets spéciaux. L’action sera aussi au cœur de la série puisqu’elle se déroule en temps de guerre. Bref, les puristes risquent d’être secoués.

La première saison comprendra 15 épisodes qui seront dévoilés en deux temps: les 8 premiers seront diffusés entre le 25 septembre et le 6 novembre tandis que les épisodes suivants seront visibles en janvier 2018. D’ici là, «longue vie et prospérité».

SOURCEMarie Bruyaux
SHARE