Plus de 4 milliards $ ont été déboursés lors du mercato estival de football, un record

149
AFP / F. FIFE
Le mercato estival de football, qui a eu lieu entre le mois de juin et la fin du mois d’août, a atteint un montant total de 4,71 milliards de dollars (environ 3,959 milliars d’euros). Un record dans l’histoire du football. Au niveau des pays, l’Angleterre a été le pays le plus dépensier avec 1,40 milliard de dollars (environ 1,176 milliard d’euros). Une information confirmée mercredi via un rapport diffusé par la Fédération Internationale de Football (FIFA).

«Entre le 1er juin et le 1er septembre 2017, 7.590 transferts ont été réalisés dans le monde», peut-on lire sur le site internet officiel de la FIFA. «Le total des sommes investies se monte à 4,71 milliards de dollars (US), soit presque autant durant ces trois mois que durant toute l’année 2016 (4,79 milliards)». Les clubs issus des cinq meilleures nations du football européen, soit l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et la France, ont joué les premiers rôles, avec 21,2% des transferts entrants, et 77.9% des montants dépensés.

L’Angleterre en tête 

Si l’Angleterre est le pays qui s’est montré le plus dépensier dans le monde avec 1,40 milliards de dollars, soit plus du double de n’importe quel autre pays, l’Espagne a quant à elle enregistré les plus importantes recettes avec 752,3 millions de dollars. Avec notamment l’arrivée de Neymar Jr au PSG, la France a pour sa part enregistré la plus forte progression en termes de dépenses durant cette période de transferts, avec un total 604,1 millions de dollars déboursés pour des joueurs venant de clubs étrangers. La Chine n’est de son côté pas en reste et intègre le top 5 des pays qui ont le plus dépenser durant l’été.

SOURCEBelga
SHARE