David Pujadas débarque sur LCI

AFP / G. Bouys

L’ex-présentateur du JT de France 2 David Pujadas va remplacer Yves Calvi en début de soirée sur LCI. Il a été écarté du journal de la chaîne publique en mai.

David Pujadas, 52 ans, arrive sur LCI « en tant que producteur (via la société Particules Productions) et présentateur de l’émission ’24h Pujadas : l’info en questions’, du lundi au vendredi de 18h à 20h », a indiqué la maison-mère de la chaîne d’information en continu.

« Avec ce nouveau visage, LCI confirme son ambition d’être la chaîne d’information de référence du décryptage et du débat d’idées », a souligné Thierry Thuillier, ancien directeur de l’information de France Télévisions devenu directeur de LCI. « Je suis très heureux que David Pujadas rejoigne LCI pour prendre en charge le 18h-20h et poursuivre le développement de cette case stratégique ». 

David Pujadas à la place d’Yves Calvi

David Pujadas avait appris fin mai son prochain remplacement par Anne-Sophie Lapix, animatrice de « C à Vous » sur France 5, au nom de la politique de renouvellement impulsée par la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte.

Après une seule saison sur LCI,  le journaliste Yves Calvi, ex-présentateur de « C dans l’air » sur France 5, animera à la rentrée sur Canal+ une émission de décryptage en direct et en clair sur la tranche horaire occupée jusqu’en mars par le Grand Journal.

 

Retour dans la maison de ses débuts

En revenant dans le groupe TF1, David Pujadas participe à la «renaissance» de la chaîne passée sur la TNT gratuite en avril 2016, a-t-il affirmé dans une interview publiée lundi par Le Monde. Le journaliste annonce avoir signé un contrat de deux ans avec le groupe où il a fait ses débuts, en tant que reporter sur TF1 puis présentateur sur LCI, avant de devenir le visage de l’information sur France 2.

David Pujadas, né à Barcelone de mère française et de père espagnol, présentait le journal télévisé de 20 heures de la chaîne publique depuis septembre 2001.

Après France 2, le journaliste retrouve les audiences plus confidentielles de la chaîne d’info. «J’ai cherché cette lumière dans mes jeunes années, j’en ai pleinement profité, mais c’est un besoin que je ressens moins aujourd’hui, où j’ai davantage besoin de créer et de transmettre», a-t-il souligné. «La notoriété n’est plus un moteur pour moi».