Test : Restez zen avec Yonder The Cloud Catcher Chronicles sur PS4 et PC

806

Avant les blockbusters de la rentrée, l’été est la période idéale pour découvrir des petits jeux indépendants, méconnus mais attachants, comme Yonder.

Yonder est le jeu feel good et mignon du moment. Ici, il n’y a pas de combats, d’armes et encore moins de Game Over. Vous dirigez un petit personnage échoué sur l’île de Géméa. Elle est découpée en huit environnements très différents à découvrir avec des plages, un désert ou encore des montagnes. Vous trouverez sur votre route des petits villages, des habitants qui ont besoin d’aide et des animaux imaginaires tout droit sortis d’un roman pour enfants.


L’aventure se déroule au rythme du cycle jour/nuit et des saisons. Vous devrez explorer les lieux, récolter des ressources, trouver les esprits de la nature cachés et venir en aide aux villageois. Outre l’exploration, la pêche, l’abatage et la plantation d’arbres ou encore le troc avec les commerçants du coin feront partie de vos occupations. Yonder fait penser à un jeu comme Harvest Moon, avec des graphismes nettement plus jolis,  un aspect gestion moins prononcé et plus centré sur l’exploration. Contrairement à certains jeux du même genre où les déplacements très lents, dans Yonder, le héros avance très rapidement. On va assez vite d’un point à l’autre de la carte et on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Yonder est une parenthèse enchantée avant les grosses sorties de la rentrée. Son concept ne plaira pas à tous les joueurs, mais pour 25 €, les amateurs du genre découvriront une contrée magique et envoûtante.

REVIEW OVERVIEW
Yonder : The Cloud Catcher Chronicles
SHARE