Test : Crash Bandicoot N. Sane Trilogy : Un tourbillon de nostalgie sur PS4

Depuis le début des vacances, Crash Bandicoot caracole en tête des ventes de jeux vidéo. Preuve que 20 ans après ses débuts sur PlayStation, le marsupial virevoltant arrive à donner envie aux joueurs nostalgiques de revivre ses aventures.

La fin de l’année 1996 a été marquée par la naissance d’une nouvelle icône du jeu vidéo. Créé par Naughty Dog, le studio qui lança quelques années la saga Uncharted, Crash Bandicoot est un jeu de plateformes mettant en scène un marsupial. Sorti sur PlayStation, il a laissé des souvenirs mémorables aux millions de joueurs qui y ont joué.

Après plusieurs épisodes à succès, la saga s’est peu à peu essoufflée et cela faisait bientôt dix ans qu’elle avait disparu des radars. C’était sans compter sur Activision qui a demandé au studio Vicarious Visions de remettre au goût du jour les trois premiers épisodes. Le résultat s’appelle Crash Bandicoot: N. Sane Trilogy. Cette compilation est bien plus qu’un simple remaster. En effet, les développeurs sont partis de zéro pour recréer le plus fidèlement possible ces trois épisodes, tout en proposant des graphismes dignes de 2017 et de la PS4.

Le résultat est à la hauteur. On y retrouve l’ADN de Crash Bandicoot et la manière d’y jouer, même si elle a pris un fameux coup de vieux. D’ailleurs les développeurs n’ont pas fait de concessions en conservant la difficulté de l’époque. Si les joueurs nostalgiques seront ravis de retrouver le héros de leur enfance, les autres risquent d’être déstabilisés par un tel niveau de difficulté.

Crash Bandicoot: N. Sane Trilogy est une compilation généreuse et un remaster efficace. Néanmoins, les non-initiés risquent de casser des manettes à force de rager de ne pas réussir à passer tel ou tel niveau. Disponible uniquement sur PS4 au prix de 40 €, les versions PC et Xbox One devraient arriver prochainement.

REVIEW OVERVIEW
Crash Bandicoot: N. Sane Trilogy