Un camion autonome sans fenêtres : l’avenir du transport routier ?

1001
Photo Courtesy of Einride

Il ne se passe presque plus un jour sans que de nouveaux développements se produisent dans le domaine de la voiture autonome, chaque constructeur automobile majeur semblant de plus en plus proche de la formule parfaite. Toutefois, une société suédoise, Einride, vient de dévoiler un prototype qui aborde le principe de la conduite autonome selon un angle entièrement différent, et qui pourrait bien s’avérer pertinent.

Le véhicule dont il est question est un camion électrique autonome, sans conducteur et sans fenêtres. Ce n’est donc pas un véhicule pour passagers.

Même si l’évolution des véhicules autonomes concerne en grande partie les voitures, qui sont censées permettre de lire son journal ou de prendre son petit déjeuner sur le chemin du travail tout en s’occupant elles-mêmes des tâches liées à la conduite, ce sont les véhicules commerciaux qui font les plus grands kilométrages.

200 kilomètres d’autonomie

Si la voiture autonome peut encore facilement être considérée comme une étrangeté, le camion autonome, lui, pourrait révolutionner entièrement le secteur de la logistique et des transports.

Le T-Pod est un prototype de la société suédoise Einride, qui ressemble essentiellement à une énorme boîte sur roues, d’une longueur approximative de sept mètres et capable de transporter 15 palettes standard. Ses moteurs électriques sont alimentés par une batterie de 200 kWh qui offre pour le moment au T-Pod une autonomie maximale de seulement 200 kilomètres.

Un homme au joystick

Il ne comporte aucune fenêtre ni la moindre place pour un conducteur. Si l’on peut considérer qu’il s’agit là d’un objet du futur lointain, puisque les voitures autonomes laissent toujours une place pour un conducteur si nécessaire, le T-Pod, lui, fonctionne en réalité d’une manière totalement différente : entièrement autonome sur autoroute, il est, lui aussi, destiné à être dirigé par l’homme en zone urbanisée, mais cette fois, ce sera fait à distance.

Einride travaille désormais au développement de l’infrastructure de chargement requise par le T-Pod, et projette, de façon ambitieuse, de commercialiser un produit fini dans le courant de l’année. À l’horizon 2020, Einride envisage de déployer une flotte d’environ 200 T-Pod sur une route reliant Göteborg à Helsingborg, en Suède. Ces camions autonomes transporteront environ deux millions de palettes chaque année.

SOURCEAFP
SHARE