Après avoir annulé son mariage, elle offre son repas à 170 sans-abri

3395
Ph. D.R

Après l’annulation de son mariage, Sarah Cummins a décidé d’inviter 170 sans-abri à venir profiter de la fête.

D’un épisode malheureux, Sarah Cummins a réussi à rendre plus d’une centaine de sans-abri heureux. Après deux ans de préparation, l’étudiante de 25 ans était sur le point de célébrer le plus beau jour de sa vie au Ritz Charles de Carmel dans l’Indiana. Mais suite à une décision, dont elle n’a pas voulu révéler les raisons, elle a finalement décidé d’annuler l’événement à la dernière minute.

Décision réfléchie

Avec l’annulation de son mariage à 30.0000$, non remboursable, la jeune femme s’est retrouvée avec son repas et sa décoration sur les bras. « Ca a été vraiment dévastateur. J’ai dû appeler tout le monde, annuler, m’excuser… […] J’ai commencé à me sentir vraiment malade de jeter toute la nourriture que j’avais commandé pour la réception », a-t-elle déclaré au journal Indy Star.

Au lieu de jeter le tout à la poubelle, Sarah Cummins a alors décidé d’en faire profiter les plus démunis. Elle a alors contacté des centres de sans-abri de la région et pour leur proposer de venir profiter du dîner le samedi. Une décision acceptée par Logan Araujo, l’homme qu’elle devait épouser et qui avait payé une partie de la facture du mariage. « Je suis content que malgré ma douleur et celle de Sarah, elle ait pu prendre une décision désintéressée et réfléchie dans une période aussi difficile », explique-t-il.

Moment joyeux

« J’étais tellement touchée que Sarah ait décidé de transformer une expérience douloureuse en un moment joyeux pour des familles dans le besoin », a de son côté ajouté Cheryl Herzog, du Dayspring Center pour SDF. Pour accueillir les 170 sans-abri, Sarah est allée jusqu’à organiser un ramassage en bus de ses convives.

De leurs côtés, les entreprises locales ont souhaité donner un coup de main en faisant don de costumes et robes aux invités afin de se rendre à la réception. « C’est un bon moment pour beaucoup d’entre nous »,  témoigne Charlie Allen, l’un des participantes cité par Metro.UK. « D’une certaine façon, je pourrai en tirer une fin heureuse », a commenter Sarah Cummins qui a décidé d’emmener sa mère en République Dominicaine pour sa lune de miel.

SOURCERédaction en ligne
SHARE