Les Ardentes : Un festival créatif et engagé

Ph Ardentes

Avec 15.000 à 20.000 personnes attendues par jour, le Parc Astrid de Coronmeuse à Liège va une fois de plus vibrer au rythme des Ardentes.

Onze ans après son lancement, le festival des Ardentes ouvrira ses portes les 6-7-8 et 9 juillet prochains. C’est sur l’une des trois scènes du site que les festivaliers auront l’occasion d’écouter leurs artistes préférés et d’en découvrir d’autres.

Alors qu’en 2006, 25.000 personnes inauguraient le festival sur une période de trois jours, dix ans plus tard, 90.000 personnes se donnaient rendez-vous pour perpétuer la tradition, sur cinq jours cette fois-ci. Avec une programmation de plus en plus tournée vers la scène urbaine, les Ardentes séduisent également une nouvelle génération de festivaliers.

Côté scène

Situé en bord de Meuse, le site des Ardentes est facilement accessible de la Flandre, des Pays-Bas, de l’Allemagne ainsi que de la France. Traversé par la Route des Saveurs sur laquelle déambulent des milliers de festivaliers en quête de découvertes culinaires, il fera place à un espace plus grand cet été grâce à son nouvel agencement. «Il y a une grosse nouveauté cette année puisque les scènes sont à l’extérieur », nous confirme Fabrice Lamproye organisateur des Ardentes. Exit les scènes intérieurs, la HF6 fait désormais place à la Wallifornia Beach. D’une capacité de 8000 personnes, elle sera située près des entrées et accueillera des artistes de la musique urbaine et électro. De son côté, l’Aquarium sera remplacée par la Rembla pouvant accueillir 250 personnes. Egalement en extérieur, elle prendra place au milieu du site, faisant du festival un événement quasiment totalement outdoor.

Partie créative

Depuis l’année passée, un nouvel espace du nom de Wallifornia Park a également fait son apparition. Cette zone créative du festival, qui doublera de volume pour sa seconde édition, proposera de multiples activités. Expériences ludiques, tatouages éphémères, karaoké ou initiation au break-dance et au graff sont au programme de ce point d’arrêt artistique du festival.

Mais ce n’est pas tout. En place des anciennes scènes, les Halles des Foires accueilleront une autre nouveauté du nom de Wallifornia Musitech, alliant musique et innovation. De leur côté, les adeptes de jeux vidéo trouveront leur plaisir au sein d’un espace gaming alors que les amateurs de théâtre pourront assister chaque jour à la représentation de « Blockbuster ».

Au vert

En prenant part à l’initiative « Festival Wallonie#Demain » aux côtés de quinze autres festivals, les Ardentes souhaitent également montrer leur positionnement en faveur de l’environnement. Les 1000 mètres de bannières et rouleaux de feutrine utilisés par leurs partenaires ont ainsi été remplacés par des bâches durables et réutilisables d’années en années. Ces dernières retrouveront ensuite une nouvelle vie auprès de collectifs d’artistes.

Une sensibilisation que l’on retrouve également du côté des déchets avec l’interdiction de distribuer des flyers ou gadget sous emballage sur le site du festival. Une mobilisation qui passe aussi par l’installation de poubelles, accompagnées d’une signalétique spécifique, permettant ainsi d’augmenter la part de détritus recyclés.

Ph. Ardentes