Ils ont planté plus 50 millions d’arbres en 24h

Quelque 800.000 habitants de l’État indien d’Uttar Pradesh ont planté plus de 50 millions d’arbres. Le gouvernement indien a fait de la reforestation un enjeu majeur.

Femmes, hommes, étudiants, fonctionnaires, élus. Tous ensemble, ils ont battu un record du monde, celui de planter le plus d’arbres en 24 heures. Ces 800.000 Indiens ont largement écrasé celui établi au Pakistan en 2013 (847.275 arbres en une journée) en plantant plus de 50 millions d’arbres dans le temps impartis. Leur exploit a été homologué par le Guinness World Records.

L’espèce choisie pour cette reforestation était surtout le ficus « une des espèces qui diffuse le plus d’oxygène », assurait un jeune volontaire après avoir planté son exemplaire.

L’Inde a fait de la reforestation un de ses engagements majeurs lors de la conclusion de l’Accord de Paris sur le climat. C’est pourquoi les autorités de l’État d’Uttar Pradesh a pensé organiser cette opération de grande envergure. Tous les participants ont ainsi été motivés par cette sensibilisation aux enjeux écologiques.

L’État fédéral indien encourage ses 29 États à multiplier les actions de ce genre et a mis de côté près de 6,2 milliards de dollars (soit environ 5,6 milliards €) pour des initiatives similaires. Son objectif: replanter une superficie de 95 millions d’hectares de forêt d’ici 2030.

Certaines ONG doutent particulièrement de l’engagement des autorités indiennes en marge de ces opérations de grande envergure. L’exploitation forestière reste un enjeu économique majeur. De plus, planter de nouvelles forêts ne permet pas de récupérer les écosystèmes qui ont été détruits par la surexploitation des zones forestières aujourd’hui disparues.

L’État assure qu’il prendra soin des nouvelles forêts plantées en engageant d’anciens garde-chasse pour veiller au bon développement de ces nouveaux arbres.