Namur présente son futur téléphérique

Belga / S. Gremmelprez

La Ville de Namur a présenté l’offre définitive du futur téléphérique namurois. Il reliera le centre-ville à la Citadelle.

Proposée par le soumissionnaire «Franki – Poma – Labellemontagne» et validée par le collège communal, la liaison prévoit des cabines équipées de panneaux photovoltaïques et un éclairage LED. Elle a été conçue de manière à optimiser la fonctionnalité et le confort des usagers.

L’offre du soumissionnaire avait dû être revue et un ultimatum avait été formulé par la Ville au mois de mai 2017. Ce dernier visait le maintien du prix annuel à payer par la Ville, soit 600.000 € pendant 30 ans, le maintien de l’entièreté du risque du côté du soumissionnaire, et un moindre impact acoustique.

L’offre retenue propose l’implantation de huit pylônes, dont cinq seront intégrés au site de la Citadelle. La station en aval et située sur la place Maurice Servais. Elle prévoit un espace Horeca ainsi qu’une terrasse. Quatre trains de trois cabines permettant d’accueillir six passagers seront disponibles.