Test de Injustice 2 : Le combat des héros sur PS4 et Xbox One

Injustice 2_20170521191154

Après un premier épisode sorti en 2013, Injustice, le jeu de baston mettant en scène les super héros de DC Comics, est de retour. Super-héros comme super-vilains, ils sont tous là, prêts à en découdre.

En 2013, le département jeu vidéo de Warner Bros lançait « Injustice : Gods among us ». Ce jeu de combat développé par NetherReal Studios se démarquait des autres franchises populaires comme Mortal Kombat, Street Fighters et Tekken en mettant en scène des super héros de l’univers DC Comics. Après un bon accueil du public et des critiques, Injustice revient avec un deuxième épisode sur PS4 et Xbox One.

Dès les premières secondes, Injustice 2 impressionne par la qualité de sa réalisation. Batman, Superman, mais aussi Flash, Supergirl et Aquaman, la plupart des héros de « La Ligue des Justiciers » sont là, parfaitement modélisés, prêts à se battre dans une dizaine de décors interactifs et en partie destructibles.

Accessible à tous

Dans la lignée de Mortal Kombat X, également développée par NetherReal et édité par Warner, Injustice 2 est parfaitement illustrer par la formule « Facile à jouer. Difficile à maîtriser ». En effet, après avoir suivi le tutorial, n’importe quel débutant pourra prendre plaisir à réussir des coups, des combos et des attaques spéciales. Par contre, des dizaines d’heures de jeu seront nécessaires aux hardcore gamers pour maîtriser toutes les subtilités du gameplay. Mais le principal est là : pas besoin d’être un champion des jeux de combat pour apprécier Injustice 2. Justement, avec son mode Histoire complet et ses nombreux modes de jeu, il pourra plaire à tous les fans de super-héros comme aux amateurs de jeu de baston.

Un mode Histoire emballant

Car avec NetherReal, les jeux de baston ne se résument pas à des enchaînements ultra répétitifs de combats. Ainsi dans Injustice 2, le mode Histoire dispose d’un vrai scénario mettant en scène les personnages de la « Ligue des Justiciers ». L’histoire est réussie et digne d’un film de super-héros. De longues cinématiques sont entrecoupées de combats qui permettent aux joueurs de découvrir et de se faire la main avec la plupart des persos, du moins « les gentils ». Le premier générique de fin apparaît après environ cinq heures de jeu. Mais pour terminer le jeu à 100 %, il faut refaire certaines scènes avec les personnages alternatifs. Cela allonge la durée de vie, mais on a vu mieux comme procédé.

Après chaque combat, les joueurs gagnent des équipements pour personnaliser et améliorer les personnages. Dans le mode Player vs Player, jouable en local et en ligne, vous pourrez ainsi vous battre avec un personnage unique. Enfin, le mode Multivers réserve également de nombreuses heures de jeu et de combats.

Avec ses combats dynamiques, son mode Histoire emballant, sa réalisation réussie, ses nombres modes de jeu et ses 28 personnages jouables, Injustice 2 a tous les atouts pour plaire aussi bien aux fans de super-héros qu’aux amateurs de jeux de combats.

REVIEW OVERVIEW
Injustice 2