Afghanistan: des centaines de personnes manifestent à Kaboul après un attentat

353

Remontés à la suite de l’explosion d’un camion piégé à Kaboul qui a fait au moins 90 morts, des centaines d’Afghans sont descendus dans les rues vendredi pour exiger que leurs dirigeants politiques prennent leurs responsabilités. Un camion piégé a explosé mercredi dans le quartier diplomatique de Kaboul, où de nombreuses ambassades et institutions gouvernementales sont situées. L’explosion a tué au moins 90 personnes et blessé plus de 460 autres.

Les services de renseignement afghans ont imputé l’attaque au réseau d’insurgés Haqqani et ont également affirmé que le Pakistan était impliqué.

Avec des affiches contre les Etats-Unis, le Pakistan et le gouvernement, les manifestants scandaient « mort au leadership du gouvernement d’unité nationale d’Afghanistan ».

« Démissionnez, démissionnez, Ghani, Abdullah », pouvait-on lire sur une pancarte, avec des croix rouges sur des affiches du président afghan Ashraf Ghani, le chef de l’exécutif Abdullah Abdullah ainsi que sur Gulbuddin Hekmatyar, dirigeant du Hezb-e Islami, ancien groupe d’insurgés qui a rejoint un processus de paix avec l’Afghanistan.

Les manifestants ont demandé la démission des agents de sécurité et l’exécution des membres du réseau Haqqani et des prisonniers talibans.

Un certain nombre de manifestants en colère rassemblés sur le site de l’explosion se sont dirigés vers le palais présidentiel, tandis que les forces de police tiraient en l’air, dans une tentative de les disperser.

Source: Belga