Le cinéma belge fête ses 50 ans

Belga / L. Dieffembacq

Il y a 50 ans, un arrêté royal créait la Commission de sélection des Films. Tout un programme de projection a été mis sur pied, afin de revoir 50 films qui ont marqué l’histoire du cinéma belge.

La Commission de sélection des Films est chargée de soutenir la production cinématographique belge francophone. En 50 ans, pas moins de 1.638 films ont été soutenus, révélant ou confirmant de nombreux talents. «Si un film nécessite des moyens financiers et doit aussi être pensé pour son public, faire primer la singularité artistique sur l’aspect économique est un élément essentiel pour un marché comme le marché belge francophone», souligne Frédéric Sojcher cinéaste et professeur à La Sorbonne. Les cinéastes belges acclament d’ailleurs à l’unisson le travail de la commission (voir ci-contre). En un demi-siècle, 1.638 films (315 longs métrages, 704 courts métrages, 563 documentaires et 56 films lab) ont bénéficié de l’appui financier de la Commission.

Des projections un peu partout

Pour fêter la naissance des aides à la création cinématographique, 50 films qui symbolisent l’histoire du cinéma belge vont être rediffusés. Les festivités débuteront le jeudi 15 juin à Flagey, avec la projection du film Les Barons, de Nabil Ben Yadir. Des projections événementielles se dérouleront jusqu’en juin 2018, à la Cinematek, au Bozar, au Quai 10, dans des festivals… La RTBF ainsi que TV5 diffuseront également ces films et documentaires, tout comme plusieurs plateformes de vidéo à la demande.

Les films sélectionnés incluent 20 longs-métrages, 15 documentaires, et 15 courts-métrages. «Choisir, c’était renoncer», a souligné Jeanne Brunfaut, de la Fédération Wallonie Bruxelles. «Ce ne sont pas spécialement les films qui ont cartonné au box office ou les chouchous du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel. Le choix a été fait en fonction du caractère marquant des oeuvres, tout en conservant un équilibre en termes de décennies et de genres. » Le programme complet des diffusions sera disponible sur le site internet www.50cinquante.be à partir de vendredi.