Eurostar élargit son offre vers les Pays-Bas

Belga / N. Maeterlinck

D’ici la fin de l’année, les villes de Rotterdam et Amsterdam seront directement reliées à Londres via Bruxelles par Eurostar.

Eurostar a présenté hier sa nouvelle rame à grande vitesse, le train e320. Conçu par Siemens avec un design de Pininfarina, ce train présente l’avantage de pouvoir opérer sur le réseau néerlandais. En décembre, Eurostar lancera une liaison directe, avant de passer ensuite à deux voyages par jours entre Londres et Amsterdam, avec arrêt à Bruxelles et Rotterdam.

 

La compagnie ferroviaire compte se tailler une part du marché des liaisons entre les Pays-Bas et Londres. Chaque jour, ce sont actuellement 55 avions qui relient Amsterdam à Londres. Dix autres appareils connectent la capitale britannique à Rotterdam. «C’est un marché de 3 millions de passagers par an», explique une porte-parole d’Eurostar. «Il se compose pour moitié d’une clientèle business, et pour moitié d’une clientèle loisir.» Eurostar n’avance pas de prix pour cette liaison. Il se dit toutefois que les premiers billets pourraient se vendre pour moins de 100€. L’opérateur ferroviaire compte sur l’aspect pratique, rapide et confortable du train à grande vitesse pour convaincre les usagers de l’avion. «Notre arrivée devrait également créer une nouvelle clientèle», prévoit Eurostar, au vu de ce que la compagnie a observé avec ses lignes vers le sud de la France.

«Avec une demande pour le train à grande vitesse en constante augmentation face à l’avion, il ne fait aucun doute que le lancement de ce nouveau service représente une opportunité de croissance essentielle pour notre entreprise», conclut Nicolas Petrovic, directeur général d’Eurostar.