Festival de Cannes : Un millionnaire appelle les femmes à porter le burkini

5359
AFP PHOTO / FETHI BELAID

« Toutes en burkini sur les plages du Festival de Cannes » vendredi prochain. C’est l’appel qu’a lancé le millionnaire algérien Rachid Nekkaz.

La polémique du burkini refait surface sur les plages de la Côte d’Azur. L’homme d’affaires Rachid Nekkaz a lancé un appel à toutes les femmes de porter le burkini sur les plages de Cannes le vendredi 26 mai, de 14h à 16h, indique Nice Matin. Pour lui, il s’agit d’une « façon de célébrer la décision du Conseil d’Etat du 26 août 2016, qui permet à n’importe quelle femme de s’habiller en burkini ».

Cannes, pas choisie au hasard

Cannes n’a pas été choisie au hasard. Au-delà de la médiatisation qu’offre le Festival, la ville avait été la première commune à interdire le burkini, a confié Rachid Nekkaz à Nice Matin. « Cannes, c’est la vitrine mondiale de la France et le temple de l’extravagance. C’est la liberté totale et ça se passe très bien du matin jusqu’à la nuit. Certaines sont en bikini, d’autres en burkini. C’est la France qu’on aime », a-t-il déclaré.

Sur l’affiche de la manifestation, le millionnaire a affublé Marine Le Pen et Nadine Morano d’un niqab « bleu-blanc-rouge ». Il affirme en outre leur avoir envoyé deux burkinis.

Le payeur d’amendes

Rachid Nekkaza n’en est pas à son premier coup d’éclat. Lorsque le débat sur le burkini faisait rage sur la Côte d’Azur, c’est lui qui avait proposé de régler les amendes de toutes les femmes verbalisées pour port du voile intégral.