Test Little Nightmares : Un cauchemar enchanteur

401

PS4/XONE/PC Premier jeu des Suédois de Tarsier Studios, Little Nightmares est un conte à la fois poétique et macabre dans lequel le joueur incarne une étrange fillette en ciré jaune.

Jusqu’à présent, les Suédois de Tarsier Studios avaient travaillé sur des jeux comme LittleBigPlanet et Tearaway Unfolded. Avec Little Nightmares, le petit studio indépendant signe son premier jeu original. Et comme son nom le laisse entendre, Little Nightmares est bien loin des univers colorés des jeux précédemment cités.

En effet, dans ce conte macabre, vous incarnez Six, une mystérieuse fillette en imperméable jaune qui évolue dans un monde étrange et sombre dans lequel tous les objets sont beaucoup plus grands qu’elle. La petite fille devra s’échapper d’un grand vaisseau rempli de monstres aux traits humains qui n’attendent qu’une seule chose : l’attraper pour la manger. L’héroïne peut compter sur sa petite taille et sa discrétion pour ne pas se faire attraper. Sa seule « arme » est un briquet grâce auquel elle peut éclairer les alentours. Pour le reste, elle peut uniquement courir, s’accroupir, sauter et s’agripper à certains objets.

Une esthétique magnifique

Immédiatement, Little Nightmares rappelle des jeux vidéo comme Limbo et Inside. Mais les développeurs semblent également s’être inspirés des univers de grands réalisateurs de cinéma comme Tim Burton et Jean-Pierre Jeunet. Car Little Nighmares, c’est avant tout une esthétique merveilleuse. Les développeurs ont réussi à créer un nouvel univers envoûtant. Les décors et les personnages sont aussi mystérieux qu’attachants et la direction artistique mérite vraiment le coup d’œil.

Du côté du scénario, le joueur est directement plongé dans le bain, sans paroles ni explications. Peu à peu, le jeu dévoile son étrange univers et ses mécanismes. La mort n’est jamais bien loin. En effet, Little Nightmares reste un « Die & Retry » qui nécessite des essais et des erreurs avant de passer à la scène suivante. Le jeu demande également un peu de jugeote pour résoudre des petites énigmes, mais rien d’insurmontable. Enfin, Little Nightmares est un jeu de plateforme à défilement horizontal. Mais à la différence de Limbo et d’Inside, le joueur évolue dans un monde en trois dimensions et peut donc également exploiter la profondeur des décors.

Court mais intense

Mais si l’expérience est originale et intense, elle est très courte. Le jeu comporte seulement cinq petits chapitres. Si les premiers sont assez longs, les deux derniers se bouclent en moins de 30 minutes. Au final, comptez moins de quatre heures pour venir à bout de Little Nightmares. De plus, une fois terminé, il n’y a pas grand intérêt à y rejouer et la rejouabilité du titre est assez faible.

Pour 20 €, Little Nightmares est une expérience marquante et réussie. Pris dans l’aventure, on ne peut être que déçus de voir apparaitre le générique de fin aussi rapidement. Espérons néanmoins revoir rapidement cet univers envoûtant dans un éventuel Little Nightmares 2.

REVIEW OVERVIEW
Test de Little Nightmares
SHARE