Francken compte faire payer le coût des scanners aux demandeurs d’asile fraudeurs

674
Belga

 

Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken (N-VA), compte faire payer le coût des radiographies des demandeurs d’asile qui mentent sur leur âge, rapporte La Libre Belgique vendredi.

En 2016, 1.500 mineurs étrangers non accompagnés (Mena) ont demandé l’asile en Belgique. En cas de doute sur l’âge de l’individu, l’Office des étrangers introduit une demande de scanners osseux (radiographies de la dentition, du poignet et la clavicule).

L’an passé 659 candidats, soit 40%, ont été soumis à ces tests. Pour 479 d’entre eux, ils ont confirmé que le demandeur d’asile était bel et bien mineur d’âge. Le secrétaire d’Etat estime cependant que les demandeurs d’asile fraudeurs, qui ont menti sur leur âge, doivent payer eux­-mêmes le coût des radiographies, soit entre 200 et 300 euros. Il a annoncé le dépôt, par la N­VA, d’un projet de loi allant en ce sens.

 

SOURCEBelga
SHARE