Le Sri Lanka refuse à un sous-marin chinois le droit de stationner à Colombo

401

Le Sri Lanka a refusé à un sous-marin chinois le droit de stationner à Colombo la semaine prochaine, a-t-on appris auprès d’un haut responsable de la Défense jeudi. Les autorités chinoises ont fait une demande au port de la capitale sri-lankaise, a expliqué cette source, « mais nous avons refusé ». « C’est un sujet très sensible », a dit ce responsable sans plus de détails.

Cette décision intervient au moment où le Premier ministre indien Narendra Modi, dont le pays est le grand rival régional de la Chine, est au Sri Lanka pour participer à des cérémonies bouddhistes.

Selon des responsables sri-lankais, le sous-marin chinois aurait dû mouiller à Colombo la semaine prochaine, soit après le départ de M. Modi du Sri Lanka. L’ambassade de Chine à Colombo n’a pas réagi dans l’immédiat.

En 2014, l’Inde, qui considère le Sri Lanka comme étant traditionnellement dans sa zone d’influence, avait exprimé sa colère lorsque le président d’alors Mahinda Rajapakse avait permis à deux sous-marins chinois de stationner au large de la capitale. L’actuel président sri-lankais Maithripala Sirisena a, lui, entrepris de limiter l’influence de la Chine, premier investisseur étranger au Sri Lanka.

source: Belga