Touring veut des sanctions plus sévères pour les automobilistes en double file

Photo Belga

Touring s’inquiète de voir le nombre de procès-verbaux dressés pour «arrêt et stationnement» baisser. «Ce n’est pas une bonne évolution», souligne l’organisation automobile, qui rappelle que le stationnement en double file «devient un problème réellement inquiétant dans nos villes».

Entre 2014 et 2015, le nombre de p.-v. pour «arrêt et stationnement» est passé de 631.986 à 523.994. Touring déplore ce constat, alors que le stationnement en double file ankylose la circulation dans les centres urbains.

«Des tests d’observation démontrent que des véhicules se garant en double file sur une bande de circulation font doubler le temps d’attente dans la circulation», fait-elle remarquer.

La sécurité entachée

De plus, ce comportement induit de gros problèmes en matière de sécurité routière, notamment via les manœuvres de dépassement des véhicules à l’arrêt.

L’organisation demande dès lors de sanctionner plus sévèrement les automobilistes en double file.

Touring veut aussi voir la suppression des places de parking en surface, une des causes du stationnement en double file, cesser. Elle ajoute qu’il faudra également tenir compte à l’avenir des besoins des sociétés de livraison dans le réaménagement de certaines chaussées.