Couleur Café fait peau neuve au Parc d’Osseghem

Changement de décors pour Couleur Café. Le festival bruxellois a dévoilé hier son nouveau site, le Parc d’Osseghem.

Grand changement en vue cette année pour le festival Couleur Café, qui se tiendra les vendredi 30 juin et samedi et dimanche 1 et 2 juillet. «Nous nous installons sur un nouveau site, un magnifique parc au pied de l’Atomium», ont expliqué hier les responsables, en présentant le plan du nouveau site. Ce déménagement va impliquer toute une série de changements. Notamment en termes de capacités d’accueil: alors que le site de Tour & Taxis pouvait accueillir 30.000 personnes par soir, il faudra se limiter à 20.000 cette année, soit 60.000 spectateurs potentiels sur le week-end. «Cela nous a obligés à revoir nos priorités», soulignent les organisateurs. «Nous allons nous recentrer sur nos valeurs et nos objectifs, renouer avec nos racines», se réjouit pourtant Patrick Wallens.

Le festival offrira ainsi une programmation reggae, hip-hop, world, soul, funk et électro. Les rappeurs cubains d’Orishas sont venus s’ajouter à une affiche qui comptait déjà Damian Marley, Emir Kusturica, Alpha Blondy, Flavia Coelho, Baloji, Kerry James, Oumou Sangare ou encore Dubioza Kolektiv. Ils se produiront sur trois scènes installées sous les arbres du Parc D’Osseghem.

Pas que de la musique

Tout un espace sera également consacré aux rencontres et discussions. Plusieurs espaces Meet & Share sont ainsi prévus pour la détente et les rencontres. Couleur Café privilégiera également les animations permettant d’éveiller son public aux valeurs humanistes et solidaires qui sont les «fondements» du festival. Le festival a choisi cette année de mettre en avant le thème des «migrants». Un mur de graffitis de 200 mètres de long sera réalisé en collaboration entre artistes migrants et belges qui s’inspireront de leurs parcours respectifs.

 

De nombreuses animations sont également prévues pour distraire les festivaliers entre deux concerts. Slackline, coiffeur déjanté, mini boite de nuit où l’on entre à dix pour une chanson, karaoké, exposition de sculptures… Il y en aura pour tous les goûts. Et pour ceux qui souhaitent vivre le festival 24 h sur 24, un camping pourra accueillir 3.500 festivaliers.