Baisse du nombre de plaintes auprès du médiateur de la Stib

Belga / N. Maeterlinck

Le nombre de plaintes reçues par le médiateur de la Stib a diminué de près de 17 % en 2016.

En 2015, les services du médiateur de la STIB avait enregistré 323 plaintes. En 2016, celles-ci sont retombées à 268. L’émoi suscité au sein de la population par les attentats ne s’est donc pas traduit dans les chiffres.

Le médiateur constate dans son rapport annuel que ces événements ont eu une incidence indirecte sur le nombre de plaintes introduites entre mars et septembre. Un nombre historiquement bas de plaintes a ainsi été relevé en mai (16 plaintes) et en septembre (14 plaintes). Un pic a été enregistré en février et en décembre avec 30 plaintes recensées.

 

Le type de plaintes reçues par le médiateur reste stable. 148 plaintes soit 55% concernaient des problèmes avec les titres de transport. Suivent ensuite les plaintes qui ne relèvent pas du champ de compétence du médiateur, soit 73 plaintes (27%).

Le taux de satisfaction des plaignants après avoir reçu une réponse du service de médiation atteignait 63% en 2016. Ce niveau avait atteint 73% en 2012.