Sept usagers de la route sur dix voient la moto comme une alternative

Belga / N. Maeterlinck

Sept usagers de la route sur dix considèrent la moto comme une alternative valable à la voiture, selon une enquête de Touring.

Touring se réjouit de constater une hausse du recours à la moto parmi les navetteurs. «Chaque moto en plus, c’est une voiture en moins dans les files», résume l’organisation. Deux tiers des sondés (64%) estiment cependant que les motards roulent trop vite.

Le deux roues n’est pourtant pas sans risque. Les accidents de moto sont trois fois plus souvent mortels que ceux impliquant une voiture ou un vélo. La quasi-totalité des sondés (96%) sont ainsi favorables à l’obligation du port de vêtements de protection pour les motards. Près de six personnes interrogées sur dix (58%) plaident pour une formation continue des conducteurs de deux roues.

Plus de la moitié des usagers (56%) ne voient aucun problème à ce que les motards emploient les bandes de bus. Le constat est similaire en ce qui concerne la circulation entre les files de voitures: 60% des sondés se disent en accord avec la pratique.