Les constructeurs auto chinois misent sur l’électrique

Les constructeurs automobile chinois ne doutent pas du remplacement de la flotte auto par des véhicules électriques. NIO s’apprête à présenter un SUV 100% électrique.

NIO est le nom international (Weilai en chinois) de la nouvelle marque automobile de la start-up chinoise NextEV. À l’occasion du salon automobile de Shanghai, elle doit dévoiler son tout premier véhicule de série. En l’occurrence, un SUV 100% électrique dans la lignée de ce que proposent les Américains Tesla avec la Model X et Faraday Future avec la FF91.

La voiture électrique de demain

Le constructeur avait déjà créé la sensation à l’automne 2016 en dévoilant l’EP9, une hypercar électrique développant l’équivalent de 1.360ch. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la NIO EP9 accélère de 0 à 100km/h en seulement 2,7s et de 0 à 200km/h en 7,1s. Le bolide est également capable d’atteindre une vitesse de pointe de 313km/h. Son autonomie dépasserait 420km et sa recharge ne prendrait que 45 minutes. Seuls quelques exemplaires devraient être produits, pour un prix d’achat de l’ordre du million d’euros.

300 km d’autonomie

À Shanghai, NIO prévoit de présenter en première son premier SUV, nom de code ES8. Selon les sites spécialisés, le véhicule entièrement électrique proposerait une autonomie dépassant les 300km. Il devrait en outre être imposant et pouvoir accueillir jusqu’à 7 personnes. A noter que cette voiture ne devrait pas sortir, en Asie, avant 2018. NIO vise le marché américain à l’horizon 2020.

A noter que la marque est également impliquée dans le Championnat du monde FIA de Formule E (monoplaces 100% électriques) à travers sont écurie NextEV NIO.