Le marché automobile progresse

83

Le marché automobile européen a progressé de 2,2% en février. Un rythme modeste, mais qui lui permet de presque retrouver son niveau d’avant la crise de 2008.

1,08 million de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l’Union européenne le mois dernier. Cela représente une progression sur deux mois qui reste vigoureuse, avec 6,2%se félicite l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

« En février, la demande pour les voitures particulières dans l’UE n’a augmenté que de façon modeste« , relève l’ACEA. Elle note aussi que plusieurs grands marchés nationaux comme la France (-2,9%), l’Allemagne (-2,6%) et le Royaume-Uni (-0,3%) « se sont moins bien comportés que lors du mois de février précédent, en partie à cause d’un jour ouvré en moins » qu’en 2016.

Côté constructeurs, le groupe Volkswagen est resté de loin le premier groupe européen en février. Il s’attribue 23% du marché (-1%). Derrière lui, le groupe PSA voit ses ventes se replier de 3,1% mais reste le deuxième constructeur européen en part de marché (10,7%). Le groupe Renault (+6,8%) a mieux tiré son épingle du jeu en février, profitant de la forme de la marque au losange (+5%) et encore plus de l’enseigne « low cost » Dacia (+11%).

Le marché européen des voitures neuves avait bouclé 2016 sur une croissance de 6,8%, lui permettant d’atteindre 14,64 millions d’unités, soit presque le niveau de 2008, année du déclenchement d’une grave crise économique. A son plus bas en 2013, il était tombé à 11,8 millions.

SHARE