Monaco écarte Manchester City et file en quarts de Champions League

55

Après le 5-3 exceptionnel qui s’est soldé par une victoire des Anglais à l’aller, Monaco recevait hier Manchester City en 1/8 retour de Champions League. Jonglant toute la soirée entre qualification et élimination, les Monégasques sont parvenus à écarter les Citizens et s’offrir un ticket pour les 1/4 de finale.

C’est amputée de ses cadres Falcao et Glik que l’équipe monégasque accueille l’écurie de City, privée elle de Jesus, Gundogan et de notre compatriote Kompany. L’ASM prend pourtant les devants dès le coup d’envoi.

Il ne lui faut que huit minutes pour gommer une partie de son retard. La parade de Caballero face à Mbappé pour maintenir le 0-0 ne fait que repousser l’échéance puisque le jeune prodige français récupère une passe de Silva du plat du pied pour lancer les siens (1-0). Le nº29, souvent comparé à Thierry Henri, a marqué onze buts en onze matches.

Les locaux dominent la rencontre de la tête et des épaules. Que ce soit au physique, en technique ou en tactique, les troupes de Leonardo Jardim impressionnent et étalent un arsenal qui cloue au sol son adversaire. Leurs efforts sont d’ailleurs récompensés à la 29e lorsqu’ils refont leur retard au bout d’une action collective rondement menée. Sur un débordement, Mendy centre en retrait vers Fabinho qui ne se fait pas prier pour planter le deuxième pion de la soirée, synonyme de qualification pour Monaco. Avec zéro occasion au compteur, les Citizens sombrent sans parvenir à sortir la tête de l’eau.

Yoyo émotionnel

Aux retours des vestiaires, l’aura dominatrice de la principauté ne faiblit pas mais les Anglais ont réajusté leur tactique et ils affichent de meilleures ambitions. À la 57e, Kevin De Bruyne adresse une passe lumineuse, mal exploitée par Sterling qui bute contre le portier adverse. Les visiteurs reprennent du poil de la bête et ils se créent coup sur coup trois occasions, toutes repoussées par l’impressionnant Subasic qui ferme l’angle à chaque offensive.

Mais le dernier rempart finit par céder. À nouveau sur une transversale de KDB, Sterling envoie un missile mal repoussé. Sané profite du ballon relaché pour faire trembler les filets (2-1). Et alors que les Citizens sont à nouveau virtuellement qualifiés, l’ascenseur émotionnel continue. Sur un coup-franc à la 77e, Bakayoko place sa boule (3-1) pour redonner l’avantage à ses couleurs. Les Rouge et Blanc subiront les assauts de City jusqu’à la fin de la rencontre mais ils n’abdiqueront pas.

Les Monégasques rejoignent donc les quarts de finale de la C1. Dans l’autre match, après sa victoire 2-4 au Bayern Leverkusen, l’Atlético s’est contenté d’un nul blanc pour rejoindre les derniers élus de la plus prestigieuse compétition du monde du ballon rond.

Gaëtan Gras

SHARE