Légère amélioration de la ponctualité des trains en janvier

Belga / N. Maeterlinck

La ponctualité des trains s’est légèrement améliorée en janvier.

Avec un taux 90,7 %, la ponctualité du trafic intérieur voyageurs s’est légèrement améliorée (+0,8%) durant le mois de janvier 2017 en comparaison avec l’année précédente (89,9%). Un train est considéré comme en retard quand il arrive 6 minutes ou plus après l’heure prévue.
Les grandes lignes les plus confrontées à des problèmes de ponctualité sont Ostende – Bruxelles et Courtrai – Bruxelles. Seulement 86,5% et 84,7% des trains ont effectué le trajet dans les délais prévus. Les grandes lignes les plus ponctuelles sont Gand – Bruxelles (93,8%) et Charleroi – Bruxelles (93,7%).
Les responsabilité de ces retards incombe pour 35,7% à la SNCB et pour 22,2% à Infrabel. Les incidents ayant provoqué le plus de retards sont l’incendie des moteurs d’une automotrice d’un train Thalys à Antoing, le 6 janvier, qui provoqué des retards en cascade sur le réseau (4.073 minutes) et le heurt d’une personne à De Pinte le 21 janvier (2.521 minutes).