Un pictogramme à destination des commerçants pour « 0 SDF à Strasbourg »

559

Après Paris, c’est au tour de Strasbourg de se mobiliser pour faciliter la vie des sans-abri. Avec son opération « 0 SDF à Strasbourg », Muammer Yilmaz lance un pictogramme à destination des commerçants.

Les commerces se mobilisent en faveur des plus démunis. Via l’opération « Le carillon pour tous« , ce sont plus de 200 commerçants parisiens qui acceptaient de rendre service et d’aider les personnes en difficulté.

Opération « 0 SDF à Strasbourg »

Dans l’est de la France, en Alsace, la population montre aussi son soutien grâce au projet de Muammer Yilmaz. Cet ‘optimistic traveler’ qui a parcouru la planète sans argent en 2014, et auteur du livre « Le tour du monde en 80 jours sans un centime »,  est à l’origine de l’opération ‘0 SDF à Strasbourg‘ lancée début 2016.

« Lors de notre voyage autour du monde, à Denver à -26° j’ai croisé une dame de 60 ans SDF. Je me suis demandé pourquoi elle était là, pourquoi elle a mérité ça, pourquoi elle est obligée de vivre dans ce grand froid dehors ? J’ai voulu refaire le monde et sauver tous les SDF de la planète. C’est là qu’est né un projet dans ma tête ‘0 SDF à Strasbourg‘ », écrit Muammer Yilmaz sur la page Facebook.

Dans la continuité de ce projet solidaire, il a également décidé de mettre en place PICTO en imaginant un sticker à destination des commerçants. L’objectif ? Afficher sur la devanture de son commerce sa volonté d’aider les SDF.

Prendre un café, recharger son téléphone, se connecter au wifi, aller aux toilettes… autant de pictogrammes qui indiquent aux sans-abri quels services leur sont proposés. « C’est super pratique, n’importe qui peut l’imprimer et s’engager dans ce mouvement en le mettant sur sa vitrine », explique-t-il à MaxiFlash,  journal d’informations locales du Nord Alsace.

 

« En fait, on a vu qu’un commerçant a proposé d’ouvrir gratuitement aux SDF entre deux services, et dans le même temps, une restauratrice d’Haguenau nous a interrogés sur ce qu’elle pouvait faire, raconte Muammer Yilmaz au site 20 minutes. On lui a proposé de faire de même. Mais on s’est dit que d’autres personnes solidaires pourraient aussi être intéressées. »

Pour l’instant, Muammar Yilmaz recherche encore des commerçants partenaires prêts à « accueillir les personnes dans le besoin ». Pour l’instant, il admet qu’il n’y a pas plus de « dix retours de restaurateurs ». « Tout le monde connaît un SDF. Chacun peut offrir son coeur, offrir du temps pour les aider à s’en sortir », rajoute le Strasbourgeois qui compte faire une vidéo pour encourager les gens à faire preuve de solidarité.