« Pas dans l’intérêt du club de participer au présent projet », selon le CA d’Anderlecht

29

Le conseil d’administration du RSC Anderlecht a fait part des ses « objections sérieuses » quant au projet de Stade national et indiqué qu’il n’était pas « dans l’intérêt du club de participer au présent projet, avec Ghelamco Invest NV », annonce le Sporting d’Anderlecht vendredi dans un communiqué. « Au vu de la connaissance actuelle et l’état du dossier Eurostadium Brussels et suite au dépôt du dossier RIE et de la demande de permis de construction et d’environnement, le conseil d’administration de RSC Anderlecht a évalué le dossier. Celui-ci a partagé ses objections sérieuses et sa décision qu’il n’est pas dans l’intérêt du club de participer au présent projet, avec Ghelamco Invest NV. Le club s’abstient de tout autre commentaire », indique le RSC Anderlecht.

Le club bruxellois est pressenti pour être le locataire du futur Stade national (Eurostadium) qui doit être construit d’ici 2020 sur le Parking C du Heysel, situé sur le territoire de la commune de Grimbergen.

Les discussions entre Ghelamco et Anderlecht durent depuis un moment. Selon le club anderlechtois, celui-ci serait trop grand, n’offrirait pas assez de confort aux supporters et comprendrait trop de bureaux.

Malgré ces remarques, l’entrepreneur a déjà introduit ses demandes de permis de bâtir et d’environnement. Permis qui ne peut être octroyé sans le feu vert de Grimbergen.

Le collège communal de Grimbergen se penchera à nouveau le 23 février sur la suppression du chemin vicinal traversant le parking C. Fin janvier, l’instance communale avait déjà discuté une première fois de la requête en suppression. Le résultat du vote avait cependant renvoyé les conseillers favorables et défavorables dos à dos à 16 contre 16 (et une abstention).

Source: Belga

 

SHARE