Test Sniper Elite 4 : Seul contre tous

340

Bonne nouvelle pour les amateurs du genre, les jeux de guerre historiques ont à nouveau la cote. Après l’excellent Battlefield 1 qui se déroulait lors de la Grande Guerre, Sniper Elite 4 plonge les joueurs dans la Seconde Guerre mondiale.

Il y a quelques années, Sniper Elite était considéré, à raison, comme un jeu un peu cheap. Il faut dire que les deux premiers épisodes sortis en 2005 et 2012 étaient loin d’être parfaits. Après un Sniper Elite III nettement plus convaincant en 2014, le studio anglais de Rebellion continue sur sa lancée et livre un étonnant Sniper Elite 4.

Profession tireur d’élite

Direction le soleil de l’Italie du début des années 1940. Vous incarnez Karl Fairburne, un charismatique tireur d’élite à la coupe de cheveux toujours impeccable qui, seul avec son fusil de sniper, devra déjouer les plans des nazis. Loin des FPS nerveux dans lesquels on peut foncer tête baissée sur le champ de bataille, Sniper Elite 4 est un jeu plus lent et plus tactique qui se joue à la troisième personne. Il nécessite de prendre son temps, d’observer le terrain avec ses jumelles, de marquer les ennemis et de scruter leurs déplacements. Le moment venu, il faudra sortir son fusil de précision, ajuster le zoom de la lunette, retenir sa respiration et bien viser pour faire le maximum de dégâts, de préférence sans se faire repérer. En fonction du niveau de difficulté choisi, il faudra même tenir compte de la force et de la direction du vent. L’immersion est géniale et la tension quasi permanente.

Les missions sont gigantesques. Vous êtes largué à un point et êtes ensuite entièrement libre de remplir les objectifs dans l’ordre et de la manière de votre choix. La liberté laissée au joueur est énorme et assez jouissive. Du coup, chaque mission prend beaucoup de temps à être terminée. En moyenne, il nous aura fallu 1h30 pour venir à bout de chacune d’elles.

Une réalisation au top

Pour que la magie opère, encore fallait-il que la réalisation soit à la hauteur. Et à ce niveau-là, Sniper Elite 4 est également une réussite. Les graphismes sont magnifiques, à la hauteur des blockbusters du moment et aucun bug n’est venu entacher notre progression. Cerise sur le gâteau, malgré la taille des maps, les missions se lancent en quelques secondes, quasiment sans aucun temps de chargement, du moins sur la version PS4 Pro que nous avons testée. Enfin, les développeurs ont repris la terrible «killcam» de l’épisode précédent. À chaque tir réussi, une caméra suit le parcours de la balle, au ralenti, pour montrer les dégâts qu’elle va infliger aux organes de l’ennemi. Enfin, la durée de vie est bonne avec une campagne solo d’un peu plus de dix heures et la rejouabilité est au rendez-vous. Sniper Elite 4 se joue également en coop en ligne et dispose d’un mode multijoueur. De quoi prolonger le plaisir de la campagne solo.

À des années-lumière des premiers épisodes de la saga, Sniper Elite 4 est un excellent jeu de guerre et s’impose comme l’une des meilleures surprises de ce début d’année 2017.

REVIEW OVERVIEW
Sniper Elite 4
SHARE