Coup d’envoi de la 67e Berlinale : Berlin est le nouveau Berlin

93
AFP / J. MacDougall

Berlin en février, Cannes en mai, Venise en septembre: la sainte trinité des festivals de cinéma européens rythme le calendrier des cinéphiles. Coup d’envoi de la saison ce jeudi , dans la capitale allemande, pour la 67e année consécutive. S’il y a moins de soleil que chez les concurrents et que le dos nu pailleté est plus compliqué à porter, le festival à l’Ours d’or a son charme indéniable. C’est pour cela que Metro décide de braver le froid et d’y retourner, comme chaque année.

Quiz express: quel film a gagné l’Ours d’Or du Meilleur Film à la Berlinale de l’an passé?

Réponse: ‘Fuocoammare’, le documentaire bouleversant de Gianfranco Rosi sur les migrants de Lampedusa. Un film nécessaire et difficile, d’ailleurs nommé aux Oscars cette année. Rien que pour ça, on a hâte d’aller voir quel film va nous secouer à la Berlinale cette année. Aperçu express du programme et de ceux qu’on va rencontrer.

« Insyriated » – Ph. D. R.

Les films

Avec ses différentes compétitions et ses choix éclectiques, la Berlinale ne donne pas l’impression, contrairement au festival de Cannes, que c’est «toujours les mêmes qui reviennent». Bien sûr, quand on regarde la Compétition officielle, il y a des habitués: Hong Sang-Soo (présent en 2013 pour ‘Haewon et les hommes’), Agnieszka Holland (présente dès 1981 avec ‘Fever’), ou encore Volker Schlöndorff (en compétition en 1990 et président du Jury l’année suivante) présenteront chacun leur nouvel opus. Mais ils côtoient toujours un nombre important de nouvelles têtes (cette année venues de Hongrie, d’Autriche ou, bien sûr, d’Allemagne).

Il y a par ailleurs de l’animation avec le film chinois ‘Have A Nice Day’ ainsi que, fait hélas assez rare pour être mentionné, trois réalisatrices parmi les réalisateurs en lice pour l’Ours d’Or. À côté de ça, la section Panorama propose des films venus du Japon, de la Macédoine, du Bhoutan, de Turquie, et même de Belgique avec ‘Insyriated’ de Philippe Van Leeuw et ‘When The Day Had No Name’ de Teona Strugar Mitevska. ‘Panorama Dokumente’ se spécialise dans le documentaire venu des quatre coins du monde, tandis que les sections ‘Generation Kplus’ et ‘Generation 14plus’ réunissent des films et des jurys issus de la jeunesse. Vous en voulez encore? Il y en a: la section ‘Perspektive Deutsches Kino’ sur les cinéastes allemands prometteurs, la section ‘Berlinale Special’ et ‘Hors compétition’… sans oublier ‘Kulinarisches Kino’, la section qui mêle cinéma et gastronomie!

« Django » – Ph. Fidélité – Arches Films

Les films les plus attendus: Le film d’ouverture pour commencer: le biopic ‘Django’, avec Reda Kateb (‘Un Prophète’) dans la peau de Django Reinhardt. Mais aussi ‘The Other Side of Hope’, le nouveau film d’Aki Kaurismäki (‘Le Havre’) (en compétition), ‘I am not your negro’, le documentaire au titre-coup de poing de Raoul Peck (sortie belge en mai), ‘The Lost City of Z’ avec Robert Pattinson et Sienna Miller, qui signe le retour de James Gray (‘La Nuit nous appartient’), ‘Ana, mon amour’ du Roumain Călin Peter Netzer, Ours d’Or en 2013 avec le superbe ‘Child’s Pose’, ou encore le nouveau film du déjanté Alex de la Iglesia (‘Perdita Durango’, ‘Le Crime Farpait’) intitulé The Bar.

Les stars

Autant avoir une compétition pointue et recherchée est essentiel, autant un festival aussi prestigieux ne peut se permettre de se passer de grandes stars. Mais moins de strass et paillettes que Cannes, ça veut dire moins de monde aussi: pas besoin de se lever à l’aube pour réserver une place près du tapis rouge afin d’apercevoir son acteur fétiche.

Les stars les plus attendues: L’équipe de ‘Trainspotting 2’ débarque à Berlin! Danny Boyle et Ewan McGregor seront présents pour cette suite très attendue. Il y aura aussi Catherine Deneuve et Catherine Frot dans la coproduction belge ‘Sage-Femme’, et pour le côté Hollywood, Hugh Jackman viendra présenter ‘Logan’, le dernier-né de Marvel. Niveau compétition, Richard Gere sera là pour ‘The Dinner’, tout comme Kristin Scott-Thomas pour ‘The Party’. Et du côté des soirées de gala, Pénélope Cruz sera ‘La Reine d’Espagne’ dans le film espagnol du même nom.

« La Reine d’Espagne – Ph. D. R.

Un festival accessible

Le Palais de la Berlinale est situé à Potsdamer Platz, mais le festival, soucieux d’être aussi accessible à un large public, se délocalise un peu partout dans les cinémas de la ville. Le dernier jour du festival est baptisé Berlinale Publikumstag: ce jour-là, le grand public a priorité, et les billets sont vendus au rabais. L’occasion pour les Berlinois et les touristes de participer eux aussi à cette grande fête du cinéma. Les billets sont en vente depuis ce lundi en ligne, et sur place dans le centre commercial Arkaden, en face du Palais. Notre astuce: prendre un petit quelque chose à manger dans l’un des nombreux food trucks alentour, ça aide pour patienter dans la (souvent longue) file d’attente. Les places pour les films les plus prisés étant les plus vite partis, il faudra peut-être se rabattre sur un plan B une fois arrivés au guichet… Mais c’est une bonne occasion pour faire une découverte: qui sait, ce film muet du Zimbabwe deviendra peut-être votre prochain film favori.

… et solidaire

Soucieux de créer des liens entre différentes communautés, le festival veut aussi se rendre accessible aux personnes à faible revenu en proposant des places vacantes à 50% du prix, ainsi qu’aux réfugiés. L’an dernier déjà, une série d’activités avait été mise en place avec les réfugiés, dont le succès leur vaut d’être reconduites cette année: cours de cinéma pour enfants victimes de persécution ou violences, programmes de mentorat, projections gratuites… Sans oublier les petites boîtes de dons, placées un peu partout dans les endroits stratégiques du festival.

67e festival international du film de Berlin – du 9 au 19 février

Elli Mastorou

SHARE