Iris Mittenaere : «Être élue Miss Univers, c’est un symbole»

AFP PHOTO / NOEL CELIS

Iris Mittenaere, sacrée Miss Univers lundi, s’est exprimée avec émotion sur son élection et se considère désormais ambassadrice de la France et de l’Europe. Sa mère, Laurence Druart, s’est dite «très fière» de sa fille même si un peu inquiète.

«Je ne comprends pas encore ce qui m’arrive», a confié, émue, Iris Mittenaere sur les ondes de RTL, au lendemain de sa victoire. «C’est un peu comme une deuxième année de Miss France qui commence et tant mieux parce que je n’avais pas envie de rendre mon titre.»

La jeune femme, originaire de Lille, voit sa victoire comme un symbole. «Ça fait tellement longtemps qu’une Européenne n’a pas gagné l’élection. Je n’y croyais pas du tout je pensais que comme chaque année ça allait être une fille d’Amérique Latine (…) Être élue Miss Univers, c’est un symbole. Vis-à-vis des étrangers, la France a perdu de sa majesté et je pense que l’on va inciter les étrangers à venir visiter notre beau pays. Je suis l’ambassadrice de la France, de l’Europe et de tout le monde.»

«Il va falloir que je digère»

La mère d’Iris, Laurence Druart, est «très fière» du parcours de sa fille, même si elle s’inquiète de la suite des événements. «Je ne réalise pas vraiment. Il va falloir que je digère, c’est un peu compliqué», a confié Laurence Druart au Parisien.

«Là, je viens de la voir encadrée par un service de sécurité maximum. C’est pire que pour un chef d’État. Heureusement, j’ai pu échanger avec les membres de l’organisation. Ça m’a rassurée. J’avais déjà eu beaucoup de mal après son élection de Miss France. C’est perturbant de la voir comme un personnage public. Certains se mettent à l’aduler comme si c’était une déesse. D’autres la perçoivent comme une créature extraterrestre. Certains tombent même dans les pommes en la voyant. C’est l’effet écharpe on va dire.»