VIDEO. Quand Yann Barthès se paie la tête de Miss Belgique dans son émission Quotidien

589
Ph. Capture d'écran

Depuis l’élection de Miss Belgique qui a eu lieu samedi passé, Romanie Schotte est au coeur d’une polémique qui n’en finit pas, à tel point que ce que l’on appelle aujourd’hui le « cacagate » a été commenté par le présentateur Yann Barthès dans son émission Quotidien. Il a notamment épinglé le top 3 des excuses de Romanie Schotte. 

Yann Barthès a commenté avec beaucoup d’ironie la polémique qui fascine actuellement notre royaume : l’émoticône en forme d’excrément de Romanie Schotte. Il s’est surtout penché sur les trois excuses lancées par la fraîchement élue Miss Belgique. Des excuses qui ont beaucoup amusé le présentateur.
« Belgique oblige : pas de champagne au bar. Mais bières pour tout le monde. Belgique oblige toujours : il fallait être bilingue pour faire des interviews. »
Mais avant d’énumérer ces excuses, le présentateur a présenté l’élection en elle-même: « Cela se passait dans ce parc d’attraction. Belgique oblige : pas de champagne au bar. Mais bières pour tout le monde. Belgique oblige toujours : il fallait être bilingue pour faire des interviews.« 
Yann Barthès continue sa présentation, avec notamment un bout d’interview d’un sponsor : « On sponsorise les Miss. On va vraiment bien la gâter, au niveau de l’épilation dans les zones qu’elle veut.« 

Et le top des excuses est…

Le présentateur explique ensuite la polémique en question. « Depuis trois jours, autant vous dire que Miss Belgique rame… rame… rame… Mais voici le top 3 des excuses vraiment moyennes que Miss Belgique a trouvées pour se justifier  », s’amuse-t-il.

Parmi les excuses faisant partie du top 3 de Yann Barthès :

En troisième position, il y a la justification que Romanie Schotte a donnée dans un communiqué: «  Je ne suis pas raciste, je suis ouverte à toutes les cultures. J’ai notamment donné une interview chez RTL TVI et là-bas, cinq hommes noirs sont venus vers moi pour un selfie. Et je l’ai fait avec plaisir ».

Ensuite, en numéro 2, l’excuse donnée lors d’une interview dans l’émission « De Quoi je me mêle »: «  L’émoticône, pour moi, c’est positif  », avait expliqué Romanie Schotte.

Enfin, l’excuse numéro 1 revient à la comparaison de l’émoticône avec une cornet de glace en chocolat. Une excuse qui a bien fait rire le public de Quotidien. « On adore Miss Belgique ! », conclut Yann Barthès.

Bref, une vidéo à ne rater sous aucun prétexte : un vrai bijou!
SOURCEmh