Jeu vidéo : Le retour des jeux de stratégie sur PC

Ph. Civilization 6

Emmenés par des titres comme Age of Empires et Civilization, les jeux de stratégie ont connu leur heure de gloire sur PC dans les années 1990 avant de progressivement se faire plus discrets. Pourtant, ils n’ont pas dit leur dernier mot. Depuis quelques mois, ils font leur grand retour.

Civilization VI

Fin 2016, après six ans d’absence, Civilization a fait son grand retour sur PC. Vingt-cinq ans après le premier épisode sorti sur MS-DOS, puis sur Amiga 500 et Atari ST, la série Sid Meier’s Civilization fait partie des dinosaures de l’histoire du jeu vidéo. Et pourtant, le principe fonctionne toujours aussi bien et cette sixième version fera le bonheur des amateurs de la saga et des jeux de stratégie à l’ancienne. Comme les épisodes précédents, Civilization VI est un jeu plutôt exigeant qui se déroule au tour par tour.

Après avoir choisi votre civilisation, vous devrez la faire évoluer et prospérer. Culture, politique, religion, science, économie, armée, tous ces aspects devront être gérés. Au fil des découvertes, des inventions et des évolutions culturelles et politiques, le petit groupe de villageois du départ deviendra peut-être une vraie civilisation. Mais pour cela, il faudra être patient, élaborer la bonne stratégie et prendre les bonnes décisions. Un classique qui réserve des centaines d’heures aux amateurs du genre.

4/5

Shadow Tactics: Blades of the Shogun

Si vous avez moins de 25 ans, il y a peu de chance que vous ayez connu la série des Commandos. Lancée en 1998 sur PC, elle proposait de prendre les commandes d’un groupe de soldats durant la Seconde guerre mondiale. Depuis une vue aérienne, toutes les actions et les déplacements se faisaient avec la souris. Ce premier épisode a même donné son nom à un style de jeu, les « Commandos-like ». Le genre avait complétement disparu du paysage vidéoludique. C’était sans compter le studio allemand Daedalic qui ressuscite cette manière de jouer.

Shadow Tactics est un délicieux mélange de nostalgie et de modernité. Il propose 13 missions dans le Japon féodal. Chacun des cinq personnages dispose de compétences spécifiques qui faudra utiliser à bon escient pour ne pas se faire remarquer par les ennemis. En faisant du neuf avec du vieux et en ressuscitant un genre qu’on croyait disparu, Daedalic a proposé l’un des jeux surprise de la fin de l’année. Pour l’instant, Shadow Tactics est uniquement disponible sur PC, mais les versions Xbox One et PS4 sont attendues dans les prochains mois.

4/5

Cossacks 3

Cossacks est une série de jeu de stratégie en temps réel née en 2001 sur PC. A l’époque, le jeu se distinguait par ses impressionnantes scènes de batailles. Le titre de GSC Game World se vantait de pouvoir afficher 8.000 unités simultanément à l’écran, un record à l’époque. Après plusieurs add-ons et suites, la licence a disparu des radars en 2006. Dix ans plus tard, le studio ukrainien à l’origine de la licence a décidé de relancer la machine Cossacks avec la sortie d’un troisième opus en septembre dernier.

Si les fans se réjouissaient de cette sortie, ils ont rapidement dû se mettre à l’évidence. Cossacks 3 n’est pas le messie qu’ils attendaient. Sur papier, cela s’annonçait pourtant bien avec la présence de douze grandes nations, de 70 types d’unités et d’une centaine de bâtiments et de technologies. Dans la pratique, si quelques nostalgiques peu regardant sur la qualité du produit fini pourraient être séduits, les vrais amateurs de jeux de stratégie attendront encore. Car malgré son petit prix de 20 €, Cossacks 3 est une vraie déception. Rempli de bugs, pas très joli et avec une intelligence artificielle très mauvaise, il fait regretter le début des années 2000.

2/5

Champions of Anteria

The Settlers fait partie de ces jeux cultes des années 1990. Sorti en 1993 sur Amiga et sur PC, ce jeu de stratégie et de gestion imaginé par le studio allemand Blue Byte Software tenait sur trois disquettes. Aux commandes d’un groupe de villageois, il fallait exploiter les ressources naturelles afin de pouvoir construire des infrastructures et permettre au village de se développer pour ensuite partir à l’assaut des bâtiments ennemis. Le jeu a connu une multitude de suites et d’extensions jusqu’en 2010 avec les sorties de The Settlers 7 et de The Settlers Online.

Après avoir été abandonné The Settlers : Kingdoms of Anteria a miraculeusement ressuscité l’été dernier pour revenir sous le nom de Champions of Anteria. Avec ce titre, les créateurs de The Settlers innovent et proposent un jeu aux multiples facettes. Il y a de la gestion, de la stratégie et même des éléments de jeu de rôle. Mais malgré quelques idées sympas, la sauce a du mal à prendre et la répétitivité s’installe rapidement. Pour les curieux qui voudraient tenter l’aventure, chez nous, Champions of Anteria est uniquement sorti en version dématérialisée, au prix de 30 €.

3/5