Voici l’histoire de l’évolution de la Coupe du monde

Disputée pour la première fois en 1930 en Uruguay, la Coupe du monde de football a vu son format évoluer au fil des mandats des présidents successifs de la Fifa. Dès 2026, 48 équipes s’affronteront avec l’ambition de soulever le trophée ultime. Tour d’horizon des grandes évolutions du Mondial.

  • 1928: sous l’impulsion du Français Jules Rimet, alors président de la FIFA, est créée une Coupe du monde de football. Jusqu’alors et depuis les jeux Olympiques de 1900 à Paris, le seul tournoi international de football se dispute dans le cadre des JO, un tournoi que la Belgique a remporté en 1920 à Anvers.
  • 1930: la première Coupe du monde de football se dispute en Uruguay. Elle réunit 13 sélections, dont quatre européennes (Belgique, France, Roumanie et Yougoslavie). L’Uruguay, double champion olympique en titre, bat l’Argentine en finale (4-2) pour remporter le premier de ses deux trophées mondiaux. Le Belge John Langenus est l’arbitre de la finale. 70 buts sont marqués en 18 rencontres. La Belgique ne passe pas le cap de la phase de groupes.
  • 1934: la Coupe du monde en Italie accueille désormais 16 équipes. Dans un pays où Mussolini est au pouvoir depuis 1922, les Italiens, poussés par tout un peuple, s’imposent en finale face à la Tchécoslovaquie (2-1). Pour la première fois, 32 sélections sont passées par une phase éliminatoire pour se qualifier. La Belgique est éliminée en 8e de finale.
  • 1938: l’Italie conserve son titre lors d’un tournoi organisé en France. Seules 15 équipes participent car l’Autriche, qui vient d’être annexée par l’Allemagne, déclare forfait. La Belgique est présente, et sortie en 8e.
  • 1950: après la parenthèse du conflit mondial, la quatrième Coupe du monde (à 13 équipes) revient sur le continent sud-américain. Il s’agit de l’unique édition de l’histoire sans finale. Mais heureusement le dernier match du mini-tournoi oppose les deux prétendants au titre: le Brésil est battu à domicile par l’Uruguay (2-1), c’est le «Maracanazo». C’est aussi le premier Mondial dont les Belges sont absents
  • 1954: dans un tournoi à 16 équipes, la RFA remporte en Suisse le premier de ses quatre trophées, en battant en finale le grandissime favori, la Hongrie de Puskas qui avait étrillé (8-3) les mêmes Allemands de l’Ouest en phase de poules. La Belgique retrouve le Mondial pour la 1e fois depuis 1938, mais ne va pas plus loin que le 1er tour.
  • 1958: en Suède, c’est l’émergence d’un phénomène, le Brésilien Pelé, qui remporte la première de ses trois Coupes du monde (1958, 1962, 1970). Alors que la France termine troisième, son attaquant Just Fontaine est sacré meilleur buteur avec 13 réalisations (en une seule Coupe du monde), record qui tient toujours.
  • 1970: le «Roi» Pelé triomphe pour la troisième fois, le Brésil dominant l’Italie en finale (4-1). C’est le Mondial des premières : avènement des remplacements (deux) en cours de match et des cartons jaune et rouge. C’est aussi la première diffusion télévisée d’une Coupe du monde en couleur. Les Diables sont sortis dès la phase de groupes.
  • 1982: alors que la FIFA désargentée cherche de nouvelles ressources, le Mondial en Espagne donne lieu à une petite révolution avec le passage de 16 à 24 équipes, pour 52 matches disputés. C’est aussi la dernière édition avec un format à deux phases de poules. La Belgique de Guy Thys est éliminée au 2e tour après deux défaites contre la Pologne et l’URSS. L’Italie de Zoff et Rossi triomphe en finale (3-1) de la RFA. Les Allemands avaient éliminé en demi-finale la France (3-3 a.p, victoire aux tirs au but) au terme de l’un des scénarios les plus dramatiques de l’histoire du Mondial.
  • 1986: cette édition remportée au Mexique par l’Argentine de Maradona (3-2 contre la RFA) réintroduit de manière définitive les huitièmes et quarts de finale. Les Diables Rouges se hissent en demi-finales pour la première et unique fois de leur histoire, avant d’être éliminés par l’Argentine.
  • 1994: le football poursuit sa mondialisation: 147 pays participent désormais aux phases éliminatoires et l’Afrique obtient la présence d’une troisième équipe dans le tournoi. La Belgique est sortie par l’Allemagne en 8e de fianle.
  • 1998: le tournoi organisé en France passe à 32 équipes. Les Bleus de Zidane battent le Brésil en finale (3-0). 174 pays ont participé aux phases éliminatoires. Les Diables Rouges ne passent pas le cap du 1er tour.
  • 2002: pour la première fois, une Coupe du monde est organisée dans deux pays, au Japon et en Corée du Sud. Le Brésil, tombeur de la Belgique en 8e de finale, s’impose pour la cinquième fois (2-0 contre l’Allemagne).
  • 2010: première Coupe du monde organisée sur le continent africain, une promesse de Blatter faite lors de son élection à la tête de la FIFA en 1998, et premier titre pour l’Espagne (1-0 a.p. contre les Pays-Bas).
  • 2014: les Diables Rouges retrouvent la Coupe du monde pour la première fois en 12 ans. lls sont sortis par l’Argentine en quarts de finale d’un tournoi organisé au Brésil, 34 ans après le Mondial 1950. C’est un nouveau traumatisme qui secoue le Brésil, humilié 7-1 par l’Allemagne en demi-finales. L’Allemagne s’offre une 4e Coupe du monde.
  • 2022: pour éviter les chaleurs insoutenables en été, le Mondial attribué au Qatar se déroulera pour la première fois en hiver, du 21 novembre au 18 décembre 2022.
  • 2026: la Coupe du monde regroupera 48 équipes (16 groupes de 3 sélections).