Hooverphonic fête ses 20 ans avec un best-of et un énorme concert

537

Pour ses 20 ans, le groupe Hooverphonic sort un best-of. Depuis leur premier album «A New Stereophonic Sound Spectacular», Alex Callier et Raymond Geert ont parcouru des kilomètres, ont fait danser les foules, ont sorti une dizaine d’albums. Pour fêter ça, Hooverphonic sera en concert avec tout un orchestre symphonique dans la mythique salle reine Elisabeth.

On lit que c’est votre premier best-of. Pourtant, vous avez déjà sorti un best-of pour vos dix ans.

Alex Callier: «Tout à fait! On dit qu’on veut toujours tout contrôler mais ça prouve que ce n’est pas toujours le cas (rires)! Pour celui-ci, nous allons organiser un concert avec un grand orchestre dans la salle reine Elisabeth d’Anvers. Bon, on ne jouera pas tous les morceaux (il y en a une trentaine sur l’album, NDLR). Certains arrangements seront plus proches des originaux, et d’autres s’en éloigneront.»

Pourquoi avoir choisi de monter sur scène avec un orchestre symphonique complet.

«Nos albums sont construits de cette façon. Il y a 24 cordes. En tournée, il y en a dix avec nous, accompagnées de la percussion, des cuivres, etc. Pour le best-of, on voulait jouer les morceaux avec l’entièreté d’un orchestre. C’est différent de ce que nous faisons d’habitude. On a eu cette idée il y a longtemps. On était en 1999, nous étions en phase d’enregistrement les cordes pour ‘The Magnificent Tree’. ‘Mad About You’ était à l’origine une ligne de basse, une parole à voix et un bit. Le co-producteur de l’époque nous a présenté un arrangeur. Nous étions dans un studio à Londres. Il y avait les cordes devant nous. Et quand ils ont commencé à jouer, c’était incroyable. On avait l’impression d’entendre notre chanson pour la première fois! On rêvait de pouvoir un jour proposer un concert avec un vrai orchestre. Nous voulions partager cette expérience avec le public.»

« On avait l’impression d’entendre notre chanson pour la première fois »

Il a fallu attendre 2012 pour voir ce rêve se concrétiser.

«Oui ça a pris 13 ans! On a fait six fois sold-out à la salle Reine Elisabeth, juste avant sa rénovation. Maintenant qu’elle est rénovée, elle fait partie des top 10 acoustiquement.»

Quelle sensation éprouvez-vous quand vous jouez avec tout un orchestre symphonique?

«Il y a déjà beaucoup d’émotion dans notre musique. Mais avec l’orchestre, c’est encore plus renforcé!»

Raymond Geerts: «C’est comme un film en 3D. Avec l’orchestre, tout devient encore plus grand.»

A. C.: «Des chansons comme ‘Badaboum’ ou ‘Made about you’, c’est époustouflant car c’est la voix et l’orchestre qui jouent les rôles principaux.»

« C’est comme un film en 3D »

Comment faites-vous habituellement pour faire la transition entre un enregistrement avec orchestre et des concerts sans?

«Souvent tu essaies de jouer ces chansons de manière plus intimistes. Et ça marche. Le fait est qu’en dessous des cordes et de tous les arrangements, il y a une belle chanson. C’est pour cela que ça fonctionne.»

Hooverphonic seront en concert avec tout un orchestre symphonique à la salle Reine Elisabeth les 4 et 5 mars prochains.