Les dons du Téléthon financent-ils des expériences sur les chiens ?

Ce week-end, le Téléthon a fêté son 30e anniversaire. Cette édition 2016 a récolté plus de 80 millions d’euros de promesses de dons en faveur de la recherche sur les maladies rares. Mais Peta accuse l’association d’utiliser les dons pour mener des expériences sur des animaux, notamment sur des chiens.

A la veille de l’événement caritatif, l’association de défense des animaux Peta a accusé le Téléthon de financer des expériences sur des chiens, entrainant une souffrance réelle chez les animaux. Peta a diffusé une vidéo tournée en caméra cachée dans l’École nationale vétérinaire d’Alfort. On y voit des chiens élevés afin de développer une maladie des muscles paralysante.

La moitié des chiens meurt avant d’avoir atteints 10 mois

Dans ce laboratoire français, financé par les dons du Téléthon, des chiens sont génétiquement sujets à différents types de dystrophie musculaire y compris la myopathie de Duchenne (DMD). A cause de la maladie, ils ont du mal à manger, à respirer et à marcher et la moitié d’entre eux n’atteint pas l’âge de dix mois.

telethonchienaa

« Ca risque de leur faire perdre beaucoup d’argent »

Dans la vidéo, un représentant du laboratoire admet que le laboratoire pourrait perdre ce financement si le grand public venait à découvrir ce qu’y subissent les chiens. « C’est sûr que si on leur montre nos chiens myopathes ça risque de leur faire perdre beaucoup d’argent. ‘Voilà l’argent du Téléthon. Ça sert à faire cette recherche-là.’ C’est dissuasif pour les gens. », déclare-t-il.

https://twitter.com/PETA_France/status/805441566517104640

Peta lance une pétition

Tout au long du week-end, PETA a interpellé le Téléthon sur ces expériences. L’association a également lancé une pétition en ligne pour demander à l’association AFM-Téléthon de cesser de financer ces expériences cruelles sur les chiens et de ne plus financer que des études modernes et sans animaux. Plusieurs médias français ont contacté l’école vétérinaire de Maison-Alfort et l’association AFM Téléthon, mais elles n’ont pas souhaité réagir.