Tests-Achats vous demande de lui signaler un appareil trop vite usé

343

L’organisation de défense des consommateurs Test-Achats a décidé de partir en guerre contre l’obsolescence programmée en lançant un point de contact internet à l’adresse tropviteuse.be. Son objectif: réaliser des tests ciblés et augmenter la pression sur les fabricants pour qu’ils produisent des appareils plus durables.

« Les fabricants tentent de faire des profits en stimulant le consommateur à acheter du neuf encourageant ainsi la surconsommation. Ce phénomène se manifeste de différentes manières, par l’utilisation de matériaux de moindre qualité, en rendant la réparation impossible, en programmant un logiciel pour devenir inutilisable, ou en faisant en sorte que les accessoires d’un appareil ne soient pas compatibles avec sa nouvelle version », souligne Test-Achats dans un communiqué.

Tests ciblés

Forte de ce constat, l’organisation a décidé de créer un point de contact internet composé de 18 sélecteurs de produits dans les catégories high-tech et électroménagers. « Sur base des signalements recueillis, Test-Achats réalisera des tests ciblés et conscientisera les fabricants à produire de manière plus durable », précise l’organisation qui n’exclut par ailleurs pas d’entamer des mesures judiciaires pour exiger une compensation au nom des consommateurs.

Soutien du ministère

Cette initiative, assure enfin Test-Achats, est soutenue par le ministre des Consommateurs Kris Peeters et les ministres régionaux de l’Environnement Carlo Di Antonio, Céline Fremault et Joke Schauvliege.