Un restaurant éphémère sur l’Everest

98

Le chef James Sharman, passé par les cuisines du « Noma », ouvre un restaurant éphémère sur l’Everest.

Pour la plupart des gens, escalader le mont Everest fait figure de fantasme absolu, réservé aux aventuriers les plus intrépides. Si on y associe la possibilité de déguster un repas digne du guide Michelin à 5.364 mètres d’altitude sur la montagne la plus haute du monde, on obtient une expérience inoubliable. Tout cela grâce à un restaurant éphémère.

Ce dîner sur le versant népalais de l’Everest fait partie des 20 étapes du « One Star House Party » du chef James Sharman, une tournée qui a débuté à Pékin cet automne.

Cette aventure ambitieuse longue de 20 mois emmènera le restaurateur dans autant de grandes villes du monde où, avec quatre amis, il montera à chaque étape un restaurant éphémère (ou « pop-up ») qui rendra hommage à la gastronomie et aux saveurs locales.

Une randonnée de deux semaines avant de dîner

Mais cette quatrième étape est très spéciale, et les convives devront avant tout payer de leur personne pour mériter leur repas.

Au départ de Katmandou, un groupe de 15 participants se lancera dans une randonnée de deux semaines vers le camp de base népalais de l’Everest, situé à 5.364 mètres d’altitude. Là, ils seront invités à s’asseoir à la table de James Sharman, qui a auparavant collaboré avec la star de la gastronomie londonienne Tom Aikens et dans les cuisines du « Noma« , le fameux restaurant de Copenhague ayant été élu quatre fois « meilleur restaurant du monde ».

Dans chaque ville de la grande tournée, James Sharman et ses quatre amis partiront en reconnaissance pendant trois semaines et effectueront des recherches avant de concevoir leur menu et de construire le restaurant éphémère.

L’aventure se déroulera du 10 au 23 décembre. Les réservations sont encore ouvertes pour les deux semaines d’aventure népalaise mais elles se clôtureront le 29 novembre. Le prix, sans le trajet en avion vers Katmandou, s’élève à 1.050 $ par personne (environ 990 €).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.onestarhouseparty.com.

SHARE