Test de la Nintendo Classic Mini : La NES s’offre une seconde jeunesse

437

En juillet dernier, Nintendo avait surpris les joueurs en annonçant la sortie d’une réplique miniature de sa console mythique des années 80, la NES. Trente ans après son lancement, elle s’invite à nouveau dans les salons dans une étonnante version mini et HD.

Première constatation en ouvrant la boîte: son appellation n’est pas mensongère. La console est effectivement vraiment mini. Elle tient dans la main et pèse un poids plume de 175 gr. Côté design, c’est la copie conforme de son emblématique grande sœur et la finition est réussie. À l’arrière, la bonne vieille prise péritel a laissé la place à une prise HDMI permettant ainsi à la NES Mini d’être raccordée en HD à tous les téléviseurs actuels.

clvs_001_imgene_c1_r_lr

Une histoire de câbles

L’unique manette fournie avec la console reprend les dimensions de l’originale. Malheureusement, Nintendo l’a joué «mini» avec la longueur du câble. Pour une raison incompréhensible, le câble de la manette ne mesure que 75 cm, soit près de trois fois moins que la version d’origine. Vous pouvez donc oublier l’idée de jouer dans votre canapé, c’est quasiment mission impossible. Autre petite déception: la console est alimentée par un câble micro USB. Si ce dernier est bien inclus dans la boîte, ce n’est pas le cas de l’adaptateur secteur. Si votre téléviseur dispose d’un port USB, cela pourra faire l’affaire. Dans le cas contraire, il vous faudra investir dans un adaptateur (ou prendre celui de votre smartphone ou de votre tablette).

1_clva_001_imgecn_b1_r_lr

30 jeux pré-installés

donkey-kongUne fois le bouton Power enfoncé, ces petits défauts sont rapidement oubliés et la magie opère quasi instantanément. Un menu unique permet d’accéder directement aux 30 jeux pré-installés sur la console. Si certains trouveront forcément toujours quelque chose à redire sur la sélection faite par Nintendo, force est de constater que tous les classiques de la console s’y trouvent. La trilogie des Super Mario Bros., The Legend of Zelda, Donkey Kong, Pac-Man ou encore Excitebike, ils sont tous là, présentés avec leur jaquette d’origine. Certains titres sont jouables à deux, mais pour cela, il faudra investir dans une seconde manette (10 €).

Chaque jeu peut être affiché de plusieurs manières: dans sa définition d’origine ou dans un format 4: 3 légèrement étiré horizontalement et donc plus adapté aux téléviseurs actuels. Les puristes peuvent également choisir un filtre simulant les lignes de balayages des anciens téléviseurs cathodiques. Enfin, contrairement à la NES d’origine, la progression dans chaque jeu est automatiquement sauvegardée à l’arrêt de celui-ci.

1_supermariobros-screenshot

Un bon filon pour Nintendo

linkAlors évidemment, certains jeux ont mal vieilli. Les graphismes 8 bit piquent parfois aux yeux et quelques musiques donnent envie de tout balancer par la fenêtre. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de cette NES Mini. En surfant sur la fibre nostalgique des joueurs, Nintendo a réussi un joli coup. Les fans se mettent à rêver en imaginant que le fabricant japonais continue d’exploiter le concept. Et si au Noël prochain, Nintendo sortait une Super Nintendo Mini? Et si, dans quelques années, nous avions droit à des versions miniatures de la Nintendo 64 et de la Gamecube avec les meilleurs jeux préinstallés dessus ?

13_excitebike-screenshot

En attendant, proposée au prix de 60 €, la NES Mini dispose des atouts nécessaires pour occuper une belle place sous le sapin de Noël des joueurs nostalgiques et des geeks collectionneurs compulsifs. Mais pour cela encore faut-il que Nintendo arrive à réapprovisionner son stock suffisamment tôt. En effet, victime de son succès, la console est quasiment introuvable, que ce soit dans les boutiques ou en ligne.