Marks & Spencer veut fermer son magasin de Bruxelles

Le détaillant britannique Marks & Spencer a fait part mardi de son intention de fermer son seul magasin en Belgique, situé avenue de la Toison d’or à Bruxelles et ouvert il y a un an et demi à peine.

« Cette proposition a été élaborée en suivant l’analyse complète des 466 magasins internationaux Marks & Spencer dans le but de dégager une vision plus claire de leurs activités actuelles et des éléments rentables », explique l’entreprise dans un bref communiqué.

Inauguration exceptionnelle

Marks & Spencer avait rouvert un magasin en Belgique en mai 2015 après avoir quitté notre pays en 2011 à la suite d’une politique de recentrage sur l’Angleterre. L’inauguration de ce magasin bruxellois de 5.000 mètres carrés avait attiré la foule et s’était déroulée en présence de l’actrice belge Marie Gillain, de l’ambassadeur de Grande-Bretagne en Belgique Alison Rose et du directeur général de Marks & Spencer Marc Bolland.

Une décision choc

Du côté des travailleurs, l’annonce de ce mardi matin constitue un véritable choc. « C’est une surprise. On ne s’y attendait pas du tout. Les travailleurs sont décontenancés. On va voir ce que l’on va faire dans les prochaines heures », réagit Yves Flamand, permanent au Setca.

Même si les chiffres de Marks & Spencer ne sont guère réjouissants, le responsable syndical estime que l’intention de fermeture « pose des questions ». « On rouvre, on ferme, on rouvre, on ferme… Cela fait un peu gestion à court terme ». Le permanent syndical entend maintenant se mettre autour de la table pour voir si « des alternatives à la fermeture » son possibles. Mais si la fermeture se confirme, elle pourrait intervenir vers mai/juin 2017.

Mouvement vaste de fermetures

La fermeture du seul magasin belge de l’enseigne britannique s’inscrit dans un mouvement plus vaste qui voit Marks & Spencer fermer ses magasins dans 10 pays, de même que des points de vente au Royaume-Uni. Au total, l’enseigne a annoncé mardi la fermeture de plus d’une centaine de magasins dans le monde, selon l’AFP.

 

Lire aussi : Polémique après le lancement du burkini de Marks & Spencer