Un faux chômeur condamné à rembourser 18.500 € à l’Onem

Un Liégeois âgé de 38 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Liège pour avoir perçu des allocations de chômage durant 18 mois alors qu’il avait des activités lucratives et non déclarées de commerçant.

Il a été condamné à une peine de 150 heures de travail  Il devra aussi rembourser 18.500 euros à l’Onem.

L’individu était très connu de la justice après avoir endossé de nombreuses condamnations, dont certaines pour des braquages et des escroqueries. En 2007 et 2008, alors qu’il émargeait officiellement au chômage, il avait développé des activités non déclarées de commerçant.

Des activités florissantes

Le prévenu vendait principalement du matériel informatique sur internet. Mais il profitait aussi de toutes les occasions pour faire du commerce en vendant notamment des vêtements et des chaussures de marque. Même s’il affirmait qu’il ne s’agissait que de ventes occasionnelles, le commerce était devenu son activité principale alors qu’il touchait officiellement des allocations de chômage. Ses activités, très diversifiées, étaient devenues florissantes.

L’Onem avait dénoncé les faits et le parquet avait poursuivi le prévenu pour avoir indument perçu des allocations de chômage. Le tribunal l’a condamné à une peine de 150 heures de travail (ou 6 mois de prison en cas d’inexécution) et à rembourser la somme de 18.500 euros à l’Onem.

Lire aussi : L’Onem ne sanctionne plus les chômeurs wallons depuis le mois de janvier