Sept astuces pour éviter le gaspillage de nourriture

Le gaspillage alimentaire est un problème grave. D’après des chiffres communiqués par le site internet voedselverlies.be, pas moins de 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées par an! Et ce gaspillage n’est pas seulement déplorable pour l’environnement, il a aussi des effets sur le portemonnaie. Pourtant, nous disposons de moyens pour conserver les aliments plus longtemps et les produits ne sont pas toujours irrémédiablement impropres à la consommation quand ils atterrissent dans la poubelle. Une bonne raison pour nous de lister sept astuces vous permettant d’éviter le gaspillage de nourriture.

  1. Dresser une liste des courses

Mieux vaut prévenir que guérir. La meilleure façon d’éviter le gaspillage chez vous à la maison est de passer en revue avant de partir pour le supermarché ce dont vous allez avoir besoin pour la semaine et ce qui va rester frais dans ce délai. Un bon planning des repas ne permet pas seulement de ne pas jeter à la fois de la nourriture et de l’argent, c’est aussi tout profit pour votre santé, étant donné que de cette manière vous devez moins vous tourner en dernière minute vers des plats à emporter.

  1. Donner une chance aux produits «moches»

Certes, on mange avec les yeux. Mais les fruits et les légumes qui ne satisfont pas aux idéaux de beauté actuels sont aussi délicieux que les autres! Une carotte par exemple ne doit pas être bien droite si elle est utilisée en soupe ou en purée. Le supermarché français Intermarché a même enregistré un énorme succès en proposant des légumes difformes avec une réduction.

  1. Bien ranger le frigo

Quelques règles de base simples peuvent déjà permettre de prolonger la durée de conservation des aliments. Conservez à part les pommes, les tomates et les bananes car elles accélèrent la décomposition des autres fruits et légumes. Il vaut aussi mieux conserver à part la viande et le poisson, en les couvrant bien. Rangez aussi devant les produits dont la date de péremption est proche, de façon à ne pas les oublier!

Un frigo Bosch équipé du système VitaFresh vous donne un coup de main en ce sens. Les tiroirs séparés aux températures et aux degrés d’humidité adaptés assurent une conservation trois fois plus longue des fruits, des légumes, de la viande, du poisson et des produits laitiers. De plus, vous bénéficiez dès à présent d’un cashback pouvant aller jusqu’à 250 euros à l’achat d’un NoFrost Bottom-Freezer!

  1. Accommoder les déchets

En faisant preuve d’un peu de créativité vous pouvez aussi utiliser les produits qui ont fait leur temps. Éliminez les taches noires d’une banane trop mûre et vous obtenez la base d’un excellent smoothie. Les légumes au bout du rouleau peuvent encore servir dans un ragoût ou un bouillon. Vous pouvez utiliser du pain rassis pour faire des croûtons, du pudding au pain, des croques…

  1. Ne pas tenir compte de la date de validité

La date de péremption est une bonne indication, mais ce n’est pas une date exacte. Faites confiance à votre bon sens avant de jeter des aliments à la poubelle. Souvent, les aliments sont encore tout à fait consommables dans les jours qui suivent leur date de péremption.

  1. Ne pas avoir peur du surgélateur

Le surgélateur peut faire bien plus que conserver des délices surgelés! Les restes d’ingrédients, de repas, les légumes de saison (comme actuellement les potirons), le pain…, divisez-les en potions, placez-les dans des sacs ou des boîtes de surgélation et vous pourrez encore en profiter un mois plus tard.

  1. Recourir aux alternatives à la poubelle

Si les aliments ne sont plus du tout consommables, ils ne doivent pas nécessairement aboutir à la poubelle! Les poules se régaleront des restes gâtés. Autre alternative: le tas de compost, sur lequel les aliments pourriront de manière naturelle. Et le compost qui en résultera, vous pourrez le réutiliser dans le jardin.